Sale temps pour les capitalistes : Rabasse.info rejoint le réseau Mutu pour relayer les luttes de Franche-Comté !

Rassemblement pour soutenir les recours contentieux contre le projet Venise 2



Rassemblons-nous le 18 avril à 11h devant le Tribunal Administratif pour soutenir les recours contre le projet qui menace les berges du Suzon.

Une première audience du Tribunal Administratif sur les recours contentieux engagés contre le projet Venise-2 va permettre au collectif Sauvons les berges du Suzon, le 18 avril de plaider l’annulation des actes administratifs autorisant le projet. Tout en rappelant qu’au-delà du débat juridique sur sa conformité aux règles d’urbanisme et aux plans de prévention, c’est l’opportunité même de ce projet que nous contestons fermement, avec des milliers de Dijonnais.es.

Dès l’été 2022,déterminé à lutter par tous les moyens contre le projet immobilier Venise-2, le collectif Sauvons les berges du Suzon s’est entouré d’associations locales agréées protection de l’environnement pour contester les différents actes administratifs de ce projet destructeur de 3 hectares d’un îlot de fraîcheur et de biodiversité au nord de Dijon.

Ce sont successivement 3 recours contentieux qui ont été engagés par cinq associations, requérantes pour tout ou partie des dossiers : les Amis de la Terre Côte-d’Or, France Nature Environnement Côte-d’Or, Forestiers du Monde, les Ami-es des Jardins de l’Engrenage et la Ligue de Protection des Oiseaux de Bourgogne-Franche-Comté.

D’abord en décembre 2022, elles ont attaqué au Tribunal administratif la délibération du Conseil municipal de Dijon du 27 juin 2022 qui prévoyait la vente de plusieurs parcelles du terrain pour une surface totale d’un hectare, permettant au promoteur de réaliser son projet. Le défaut d’information des élus municipaux, conduisant à une prise de décision faussée, est l’argument principal de cette requête.

Puis, en janvier 2023, c’est la non-opposition du préfet au Dossier Loi sur l’Eau du projet Venise-2 qui a été attaquée aux motifs de l’incompatibilité avec l’Orientation d’Aménagement et de Programmation (OAP) du Plan Local d’Urbanisme intercommunal - Habitat et Déplacements et de la non prise en compte de recommandations du Plan de Prévention des Risques Naturels de Dijon.

Enfin, en juillet 2023, le Maire de Dijon ayant ignoré les sollicitations des associations l’enjoignant à un dialogue préalable à la délivrance du permis de construire, c’est ce dernier acte qui a fait l’objet d’un recours contentieux. La contestation porte sur plusieurs axes, dont l’absence d’étude d’impact environnemental du projet immobilier, le rejet des eaux pluviales dans le Suzon et la contradiction entre les pièces du dossier sur le nombre d’arbres abattus.

De très nombreux mémoires d’avocats (29 au total, dont 15 produits par les associations !) ont été échangés depuis 18 mois entre les parties, le promoteur et la Mairie ne regardant pas à la dépense en répondant à chaque production des associations requérantes, qui elles-mêmes ont systématiquement rendu coup pour coup.

Pour plus de clarté, l’ensemble des productions rendues publiques et leur chronologie est présentée dans un tableau récapitulatif.

Le Tribunal administratif a convoqué les parties pour audience le jeudi 18 avril à 11h10 à la salle des audiences sise 22 rue d’Assas à Dijon.

Le tribunal aura à juger les recours engagés contre le projet immobilier Venise-2, donc à déterminer si ce projet est conforme ou non aux règles d’urbanisme et aux plans de prévention, et nous entendons démontrer que sur bien des points il n’est pas conforme.

Mais, au-delà de ce nécessaire débat juridique, c’est bien sûr l’opportunité même de ce projet que nous contestons fermement, soutenus en cela par des milliers de Dijonnais.es. Nous refusons la destruction par le béton d’un espace naturel de 3 hectares, vital pour les riverain.e.s et pour la faune riche et dense qui y vit. Nous refusons d’abandonner aux promoteurs ce poumon vert, îlot de fraîcheur et refuge de biodiversité. C’est pour cette raison que nous avons déclaré le site “Réserve Urbaine de Biodiversité du Suzon (RUBS)”, par un décret citoyen qui y interdit les constructions, l’artificialisation du sol et l’abattage des arbres. Avec un slogan, un cri pour la protection des terres : "Rebs, touche pas ma RUBS !"

Le collectif Sauvons les berges du Suzon appelle les Dijonnaises et les Dijonnais à un rassemblement de soutien ce jeudi 18 avril dès 11 heures avec pour mot d’ordre la convivialité : apéro et jeux - dont le "Chamboul’promoteur" qui est une première en France - sont au programme.

Rassemblement à 11h devant le Tribunal - 22 rue d’Assas à Dijon.
Apéro pique-nique et Chamboul’promoteurs.
JPEG - 187.6 ko

Pour en savoir plus sur le projet et la saga juridique :

Vous pouvez aussi retrouver tous les articles liés au collectif « Sauvons les berges du Suzon » sur leur page : Sauvons les berges du Suzon



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Luttes territoriales

Stop Greendock - Panique sur la logistique

Du 24 au 26 mai, week-end d’actions, de débats, de festivités et de manifestations contre un projet d’entrepôt géant nommé Greendock, dans la banlieue nord de Paris.

Articles de la même thématique : Bétonisation

Programme perpétuel des Lentillères

Envie d’arreter le capitalisme ? De faire du pain ? Ou d’en apprendre plus sur les zappatistes, de faire du maraîchage, d’écouter un bon concert de punk, de réparer ton vélo, d’apprendre à conduire dans une auto-école buissonière ? Voici toutes les activités rejoignables du quartier libre des Lentillères ! Dans ce programme perpetuel de l’année 2024, les collectifs du quartier t’expliquent comment et pourquoi les rejoindre.. à toi de jouer !

[Moirans-en-Montagne] La Fête aux Quarrés : Stopper le béton, jardiner ensemble

Dimanche 14 avril dès 11 heures — 2e rond-point du contournement de Moirans-en-Montagne (39) — Grande journée pour des jardins partagés et la sauvegarde des Quarrés
Cantine conviviale à midi, marché paysan, visites et inventaires naturalistes, prises de parole, atelier photo, grimpe dans les arbres, balades à dos d’âne, chorales, concert et bal trad’…