Appel à la grève ce mardi à la Poste



Mardi 16 février, jour de la fermeture des bureaux de la Poste de l’Arquebuse, la CGT et SUD appellent à une nouvelle journée de grève et de mobilisation contre les réorganisation prévues par la direction dans l’agglomération.

Communiqué de l’intersyndicale FAPT-CGT Côte-d’Or et Sud-Solidaires du 12 février 2021

Poursuite de la mobilisation du personnel Courrier de l’agglomération dijonnaise

Les organisations syndicales, SUD, CGT continuent la mobilisation avec un 4e temps fort le mardi 16 février, avec une journée de grève. SUD a déposé un préavis de 24h pour tous les agents de la distribution (facteurs et agents courrier) sur les sites de l’agglomération dijonnaise. La CGT a déposé un préavis de 24h pour les agents préparateurs de Dijon Cap Nord. Pour rappel, les 3 premiers temps fort du 4 janvier, 18 janvier et du 26 janvier ont mobilisés un nombre conséquent de personnel avec des préavis divers déposés par la CGT, SUD et la CFTC.

La Direction, sourde, continue d’avancer son projet sans véritable dialogue social avec les organisations syndicales et le CHSCT, et sans aucune concertation avec le personnel. Le mardi 16 février correspond à la fermeture du site historique d’Arquebuse, et à la mise en place de l’ensemble de la réorganisation.
Les facteurs du site d’Arquebuse vont être déménagés d’office dans 5 sites différents, des ilots situés boulevard Mansart, rue des corroyeurs, rue Jean Renaud, parc d’activité de Mirande et transfert d’une équipe dans les locaux du centre de tri de Longvic (PIC) et rien n’est prêt pour les accueillir dans de bonnes conditions ! Ceux de Quétigny quittent le bureau central pour un minuscule local ! D’autres ne savent toujours pas ce qu’ils vont faire !

Ce projet de réorganisation de la PPDC Dijon a été construit dans l’urgence, les incohérences et manquements aux textes réglementaires sont légions ! La Direction impose son projet, qui aura immanquablement un impact néfaste sur l’emploi, les conditions de travail et le service public postal. A moins d’une semaine de leur mise en place, les agents sont très peu informés voir pas du tout.

Nos dernières rencontres avec la Direction n’ont rien changé, bien au contraire, les négociations sont aux points morts !

Par conséquent, les organisations syndicales, CGT et SUD appellent les agents à se mettre en grève le 16 février.

Les syndicats ont manifesté contre les réorganisations à La Poste

Ce lundi matin, les membres de l’intersyndicale de La Poste se sont rassemblés rue Joliet devant le site de l’Arquebuse. Ce site, un des 7 de l’agglomération dédiés à la distribution du courrier, devrait fermer prochainement, sa mise au norme étant trop onéreuse. Cette fermeture fait partie d’un plan de réorganisation plus large.

6 janvier 2021


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Syndicalisme

Rectorat de Dijon : un plan d’action égalité femmes/hommes au point mort

A l’occasion du 8 mars, et du séminaire dédié à l’égalité le 1er juin, le rectorat de l’académie de Dijon a communiqué sur la déclinaison localement du plan national d’action sur l’égalité femme-homme et la lutte contre les violences. La CGT Educ’action de l’académie de Dijon estime qu’il est grand temps que cette politique soit appliquée dans notre académie, alors que le plan national a été voté et signé il y a plus d’un an et demi.

Les syndicats dénoncent le recrutement d’enseignant·es par job dating

Communiqué départemental intersyndical sur les recrutements par job dating dans l’académie. Le recrutement par job dating c’est l’ubérisation du métier d’enseignant. C’est un pas de plus vers une privatisation de l’école. Les organisations syndicales signataires demandent audience au Rectorat le 28 Juin en fin de matinée et appellent à un rassemblement/conférence de presse à 9h le mardi 28 juin devant Pôle Emploi Nord.

Et si on préparait une grève féministe ?

Après l’animation d’une discussion-débat sur le thème de la grève féministe lors d’une soirée sur le Travail des femmes à la bourse du travail, le Collectif 25 Novembre appelle à une première « AGF » à Dijon : une Assemblée de la Grève Féministe.

Articles de la même thématique : Services publics

[Nevers] Grève chez TANEO

Depuis le lundi 16 mai, dans le cadre des NAO, et l’obstination de la direction à ne concéder que quelques miettes, les (...)