[Belfort] 300 manifestant·es contre les suppressions de postes chez General Electric


Territoire de Belfort

Le 16 avril, environ 300 personnes sont rassemblées devant le bâtiment 329 de GE avant de se rendre en cortège devant les ateliers de cette même entreprise. Elles manifestaient contre le énième Plan de Saccage de l’Entreprise prévoyant la suppression de 238 emplois. Les syndicats ont une proposition alternative permettant la sauvegarde de 140 emplois basée sur une analyse opérationnelle du plan de charge des compétences.



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Syndicalisme

Vous avez fait un choix, Mme la Députée

Lettre ouverte du collectif AESH 21-71 (Accompagnante des Elèves en Situation de Handicap) à la députée Claire Guichard, après ses propos tenus à l’assemblée nationale : « La vie est faite de choix, beaucoup d’AESH choisissent ce statut pour avoir les mercredis et les vacances scolaires, et elles assument. »

#73 Treize mille

Où il est question de la manifestion du 19 janvier 2023 et des suivantes

Articles de la même thématique : Licenciements

Ciné-débat : After Work

« La moitié des travailleurs européens seront indépendants en 2035 ». Quand le glaive penche dangereusement du côté de l’atomisation du travailleur, cette phrase d’un ouvrier en bleu de chauffe continue de résonner : « L’intérêt, il n’est pas personnel. Il est collectif. »