[En images] Zbeul à la cité de la gastro



150 personnes armées de casseroles et de vuvuzelas ont réussis à gâcher la petite fête bourgeoise de Rebsamen à la cité de la gastronomie.

Alors que Rebsamen discourait sur les plaisirs bourgeois, un rassemblement devant la cité de la gastronomie a produit suffisamment de bruit et de zbeul pour que la cité se ferme quelques temps.
Les flics ont finis par gazer et frapper les gens présent·es, deux personnes ont été arrêtées violemment. Un rassemblement a eu lieu le samedi soir pour exiger leur libération. Elles sont sorties de garde à vue peu après midi et sont poursuivies pour vol et outrage et pour rébellion.

JPEG - 799 ko
JPEG - 926.7 ko
JPEG - 467.3 ko
JPEG - 1.1 Mo
JPEG - 800.6 ko
JPEG - 523.2 ko
JPEG - 1 Mo
JPEG - 1.1 Mo
JPEG - 449.4 ko
JPEG - 440.5 ko
JPEG - 808.6 ko
JPEG - 717.7 ko
JPEG - 437.9 ko
JPEG - 725.6 ko
JPEG - 397.2 ko
JPEG - 715.6 ko
JPEG - 442.9 ko
JPEG - 834.2 ko
JPEG - 490.8 ko
JPEG - 547.2 ko
JPEG - 941.6 ko
JPEG - 507.9 ko
JPEG - 506.4 ko
JPEG - 573.3 ko
JPEG - 624.9 ko


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Politique locale

Terre d’émeraude communauté : 11.7 Millions en 34 minutes.

Une communauté de communes qui s’engage démesurément avec une réflexion très basique. Comment un conseil de 116 élus de la République peut-il engager la collectivité sur un achat à 11,7 milllions d’euros sans aucune garantie de pérennité ?

Interdiction de manifestation : à la recherche du champignon hallucinogène

Dans son arrêté d’interdiction, la préfecture de Côte d’Or utilise l’union syndical Solidaires 21 comme l’un des éléments justifiant l’interdiction de ce rassemblement. L’arrêté indique notamment « que cet appel à rassemblement a été relayé sur les réseaux sociaux par le syndicat Solidaires 21 » mais aussi « que ces derniers mois, des manifestations organisées par des membres ou collectifs issus de l’ultra-gauche, dont le syndicat Solidaires 21, ont donné lieu à des troubles à l’ordre public à Dijon ». Hallucinant.

Articles de la même thématique : Gentrification

S4 EP4 & HS2 - Gentrification

L’Actu des Oublié.es évoque toutes les deux semaines les luttes à l’internationale. Cette semaine, nous publions un épisode et un entretien hors série consacrés à la gentrification.