Festival Exaequo

Mercredi 8 mai , à l’initiative des associations Gritche et ACE 21 et en collaboration avec huit autres associations, syndicats, ou collectifs, une solide équipe de bénévoles vous invite à un évènement né des mouvements sociaux qui touchent la France actuellement : le Festival Ex-Aequo !

Festival Exaequo
8 mai 2019
Dijon, salle Devosge

Fin du monde, fin du mois, même combat !

A l’initiative des associations Gritche et ACE 21 et en collaboration avec ATTAC, les Amis de la Terre, Solidaires, FSU, la Caisse de Solidarité, l’Assemblée Populaire 21, la Majorité silencieuse, les Gilets Jaunes du 21. Une solide équipe de bénévoles vous invite à un évènement né des mouvements sociaux qui touchent la France actuellement : le Festival Ex-Aequo !

Exaequo, c’est quoi ?
C’est un festival culturel cherchant à rapprocher les gens, à partager, à redevenir solidaire et véritablement citoyen !

Ses objectifs dans le détail :

  • L’ouverture d’un dialogue social.

A travers des moments musicaux, des arts de la rue, des prises de parole nous offrirons, dans un cadre différent de celui des manifestations, la possibilité de se rencontrer entre gilets jaunes, écologistes et citoyens de tous bords pour appréhender les mouvements autrement qu’à travers le prisme des médias traditionnels.

  • Comprendre les mouvements, les enjeux, la réponse de l’Etat.

Aude Lancelin, directrice du Média, sera à Dijon pour évoquer le mouvement des gilets jaunes mais aussi les actions de l’ANV-COP21, la place des médias dans ces mouvements et la parole de l’Etat. Laurent Thines, neurochirurgien bisontin, bien connu depuis sa prise de parole sur les blessures de guerre infligées aux gilets jaunes évoquera les armes déployées lors des manifestations, leur nocivité et leur impact sur le corps et la santé des manifestants.

  • Appréhender la force de la répression et faire œuvre de solidarité pour les lanceurs d’alertes et les activistes.

Qu’ils décrochent les portraits du président Macron au sein des mairies de France face à l’inaction climatique, qu’ils défilent dans les rues en demandant davantage de justice sociale, qu’ils bloquent les sites d’Amazon ou de Monsanto, nos concitoyens vivent une répression d’Etat rarement observée dans un pays tel que la France et risquent de très lourdes poursuites. Grâce à la billetterie du festival, à la Caisse de So et à la participation bénévole de nos intervenants nous pourrons offrir une défense de qualité à ceux qui luttent.

  • Ensemble, penser la société autrement.

A l’image des rond-points, nous souhaitons restaurer cette fraternité redécouverte dans les cabanes de fortune autour du feu. Une fraternité inter-générationnelle ouverte à toutes et à tous, peu importe son origine, sa culture, ses orientations sexuelles, sa religion. Ex-aequo appelle au rassemblement de toutes les voix afin de porter l’ambition d’une société juste, responsable, fraternelle et solidaire où tout le monde à sa place !

Programmation musicale :

YVES JAMAIT

ILTIKA

DREADFUL

TOUSKI (Norbert Lucarin)

11 LOUDER

LA Cie DU CLAIR OBSCUR

FANFARE SOLEILS VERTS

Rencontres/conférences :

AUDE LANCELIN (le Média)

LAURENT THINES (Neurochirurgien bisontin)

DESARMONS-LES (collectif)

ATTAC

* Programme sous réserve de modifications

Tarifs : PAF 6€ / 5€ adhérents / Gratuit pour les moins de 14 ans.

Restauration et buvette sur place

JPEG - 87.4 ko


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Gilets Jaunes

Répression en BFC : deux cas récents

Une militante relaxée à Châlon pour l’affaire de la caricature du commissaire. Un militant bisontin menacé de licenciement par son employeur pour son engagement politique...

D’un carnaval à l’autre : Deux rendez-vous militants à Chalon

Le 19 février, contre la répression, viennoiseries et rassemblement de soutien à Sophie en procès pour avoir diffusé une image du commissaire de Chalon, détournée avec divers artifices loufoques.
Le 27 février, carna-marche des libertés, contre les nouvelles lois scélérates

De Battisti aux Gilets Jaunes : la presse, la violence et le pouvoir

Le 12 janvier 2019, Cesare Battisti était arrêté par la police bolivienne. La France était à ce moment là secouée par le surgissement des Gilets Jaunes. Deux ans après, c’est l’occasion de revenir sur le traitement médiatique appliqué à l’ex-guerillero en le confrontant à celui qui traitait du mouvement social en cours.

Articles de la même thématique : Contre-culture

Free party de Lieuron : « Nous, associations de réduction des risques, soutenons Techno+ »

Nous, associations de réduction des risques, apportons notre soutien sans réserve à l’association Techno+, victime d’une campagne de désinformation et de dénigrement.
En ce début d’année et alors que les hésitations du gouvernement sur la gestion de la crise sanitaire s’accumulent et que la campagne de vaccination piétine, c’est sur la free-party de Lieuron que s’est jeté un acharnement médiatique et politique frôlant la chasse aux sorcières.

Des enfants qui apprennent sans école.

Des enfants qui apprennent sans école cela nous paraît fou-dingue, nous avons peine à l’imaginer. Aurions-nous oublié que l’être humain est une bestiole extraordinaire conçue physiologiquement et biologiquement pour apprendre perpétuellement ? Et/ou peut être que l’enfant est un être humain...