La Moutarde Nous Monte Au Nez, le podcast féministe qui vous fait (re)vivre le weekend du 8 mars

La Moutarde Nous Monte Au Nez, c’est un groupe de féministes de Dijon, qui ont décidé de mettre en avant les actions locales et féministes du coin. Pendant une soirée et une après-midi les 7 et 8 mars 2020, iels ont arpenté les rues de Dijon et la place Darcy pour aller à la chasse aux sons et aux mots, les mots des dijon·naise·s et des personnes qui se sont déplacées des communes aux alentours.

La Moutarde Nous Monte Au Nez a rencontré et interviewé celleux qui ont organisé les deux évènements et qui y ont participé, et iels ont essayé d’encapsuler l’ambiance incroyable de la manifestation du 7 mars au soir et l’effervescence du rassemblement collectif le 8 mars après-midi afin que vous puissiez vous y (re)plonger plusieurs mois après. 

Depuis le 8 mars, le groupe n’a pas chômé et iels ont écouté, réécouté, découpé, assemblé, enregistré, réenregistré, réassemblé et reréécouté ces deux épisodes de respectivement 25 et 38 minutes. Cette expérience de montage en groupe à distance a été une belle aventure et iels sont maintenant ravi·e·s de vous en présenter le fruit. 

Avec ces deux épisodes, vous (re)plongerez dans le déroulé du weekend du 8 mars 2020, journée internationale des droits des femmes. Le collectif 25 novembre de Dijon avait ainsi organisé deux événements : une marche de nuit en mixité choisie le 7 mars et un rassemblement collectif et ouvert à tou·te·s l’après-midi du 8 mars sur la place Darcy. 

A travers les interviews et enregistrements de La Moutarde Nous Monte Au Nez, vous allez découvrir différents points de vues féministes, ainsi que ce qui donne envie aux participant·e·s de militer. 


Description de l’épisode 1 de la marche en mixité choisie du 7 mars 2020 (25 minutes) : 
Le Collectif 25 Novembre Dijon a organisé en collaboration avec les Orageu.s.e.s et AIDES, le 7 mars 2020, à la veille de la journée internationale des droits des femmes, une marche nocturne dans la ville de Dijon, en mixité choisie -sans mec cis. Le but de cette action était de se réapproprier la rue, espace souvent hostile pour les femmes et minorités de genre. 200 personnes ont donc marché ce soir là.
Le cortège est immanquable : de nombreuses manifestant·e·s sont auréolé·e·s par des guirlandes lumineuses, recouvert·e·s de paillettes et de peinture fluo, les mégaphones, les slogans et les percussions retentissent dans les rues.
Grâce à ce premier podcast, La Moutarde Nous Monte Au Nez vous emmènent avec eux dans les rues de Dijon de nuit au fil des différents arrêts : préfecture, théâtre, Liberté, Emile Zola, Suquet et enfin Wilson. Vous pourrez écouter les lectures, les slogans, les chants et vous imprégner de l’ambiance de cette marche en mixité choisie sans hommes cis. Première édition et sûrement pas la dernière d’après les retours en fin de manifestation !

Vous pouvez écouter cet épisode sur Spotify
https://open.spotify.com/episode/4N1FuDw9CNfN5TtWV7mdUd
Sur Anchor
https://anchor.fm/lamoutardenousmonteaunez/episodes/Episode-1-La-marche-nocturne-fministe-du-7-mars-2020--Dijon-eh60d3
Ou encore Arte Radio
https://audioblog.arteradio.com/blog/151679/podcast/151680/episode-1-la-marche-nocture-feministe-du-7-mars-2020-a-dijon

« Nous sommes fièr·es, nous sommes fort·es » - Récit de la marche nocturne féministe du 7 mars

De mémoire de militantes, le 7 mars 2020, Dijon a vu sa première marche féministe en mixité choisie [1] ... Retour en mots, en son et en image sur ce moment historique, rempli de rage, de détermination et de joie.

2 mai

Description de l’épisode 2 du rassemblement collectif du 8 mars 2020 (38 minutes) : 
Après la marche pleine de joie, d’empouvoirement et de sororité du 7 mars, le week-end féministe a continué avec un après-midi place Darcy ouvert à tou·te·s. Le Collectif 25 novembre a assuré la coordination du rassemblement de plusieurs association et syndicats présents pour la journée internationale des droits des femmes. L’objectif était de mettre en lumière des valeurs communes telles que l’inclusivité, l’anticapitalisme, la lutte contre toutes formes de discriminations ou encore l’intersection des luttes.

Les personnes que vous allez entendre ont des perceptions du féminisme différentes, expriment des expériences et réalités multiples. Si La Moutarde Nous Monte Au Nez a choisi de diffuser leurs paroles dans cette émission, ça n’est pas parce qu’iels se retrouvent particulièrement dans chacune d’elles, mais parce qu’elles sont à l’image de la diversité des personnes qui ont considéré important d’être présentes sur la place Darcy ce dimanche 8 mars. Ces paroles sont toutes un peu le reflet des luttes féministes d’aujourd’hui. 

Après toute une après midi d’enregistrement, l’équipe de podcasteur·se·s a mélangé puis réorganisé les discours pour tisser des liens entre eux, et vous faire déambuler entre eux. Vous entendrez pourquoi ces personnes avaient choisi de passer leur dimanche place Darcy, ça va parler industrie du cinéma, travail domestique, précarité des femmes et expériences d’empouvoirement. Les paroles des participant·e·s mettent l’accent sur les multiples manifestations de l’oppression patriarcale (via la culture, l’éducation, les comportements individuels, etc). Enfin, puisque les luttes féministes sont éminemment liées à la lutte contre toute forme d’oppression (antiracisme, antivalidisme, antispécisme et plus), la conclusion traitera la manière dont les enjeux du féminisme s’entremêlent avec d’autres luttes et le rôle de la sororité. 

Vous pouvez écouter cet épisode sur Spotify
https://open.spotify.com/episode/18iOJ8VqJjoZ9rPzu11uaZ
Sur Anchor
https://anchor.fm/lamoutardenousmonteaunez/episodes/Episode-2-La-journe-du-8-mars-2020--Dijon-eh607l
Ou encore Arte Radio
https://audioblog.arteradio.com/blog/151679/podcast/151681/episode-2-la-journee-du-8-mars-2020-a-dijon

Rassemblement pour la Journée internationale du 8 mars

A l’occasion de la Journée internationale du 8 mars, un collectif d’associations et organisations syndicales dijonnaises propose un rassemblement le dimanche 8 mars à Dijon, de 14h à 18h sur la place Darcy. Rejoignez-nous pour discuter et échanger !

5 mars

Bonne écoute !

PNG - 405.6 ko


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Féminisme(s)

Remaniement avec un violeur et un masculiniste : Riposte féministe [En Images]

Vendredi dernier, plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées suite à un appel féministe suivi nationalement pour se mobiliser et réagir contre le remaniement du gouvernement avec Darmanin et Dupond-Moretti en ministre ou « la culture du viol En Marche ».

[MAJ] Remaniement avec un violeur et un masculiniste : Riposte féministe !

Un appel national invite toustes les féministes à se mobiliser le vendredi 10 juillet contre le remaniement du gouvernement avec Darmanin et Dupond-Moretti en ministres. Le rassemblement de Dijon est à 19h, sur la place de la Libération.

La Pride 2020 podcastée

À partir des enregistrements pris dans la manifestation, ce petit montage de 14 minutes essaie de rendre un peu de (...)

Articles de la même thématique : Mixité choisie / non-mixité

[Tanneries / Mars 2020] Allumer la flamme féministe

Après s’être plongé dans le mouvement punk et féministe des « riot grrrls » la semaine passée, le programme de mars apparaît sous la bannière féministe avec des concerts, des soirées, des discussions, des ateliers, des manifs, des actions...

La mixité choisie et sa légitimité

Suite aux divers commentaires et messages adressés au groupe la Mistoufle FA concernant des événements organisés à destination d’un public sans hommes cisgenres, la Mistoufle FA rappelle son engagement à l’existence d’un groupe non mixte au sein de son organisation et vouloir porter un discours féministe.

Dijon Badass, le collectif informel de collage à Dijon

Depuis quelques temps, on peut observer fleurir des messages féministes sur les murs des grandes villes telles que Marseille, Paris, Bordeaux, Lyon, Grenoble, ainsi qu’en Suisse et en Belgique... Dijon rejoint le mouvement.