Sale temps pour les capitalistes : Rabasse.info rejoint le réseau Mutu pour relayer les luttes de Franche-Comté !

Le 38 a besoin de dons !



Le 38, centre social autogéré de Grenoble, a besoin de dons pour continuer ses travaux de mise aux normes !

JPEG - 369.3 ko

Appel à dons

Le 38, centre social autogéré, se lance dans de grands travaux !
Pour nous permettre de les mener à bien, un nouvel appel à dons est lancé, nous cherchons 10 000 euros supplémentaires pour compléter nos ressources existantes. Pour réussir à atteindre cet objectif, nous avons besoin de vous tous.tes pour diffuser cette cagnotte à vos ami.es, familles et réseaux.

LIEN VERS LA CAGNOTTE DU 38

Merci !

JPEG - 156.9 ko

Communiqué sur les travaux, octobre 2023

Le 38, centre social Tchoukar, situé au 38 rue d’Alembert, est un espace autogéré implanté dans le quartier Saint-Bruno à Grenoble depuis 2015. C’est un lieu porté et visité par des habitant·es du quartier, des militant·es de la cuvette et des gens de passage. On y trouve de nombreuses activités, culturelles, sociales, ou militantes. De l’atelier vélo aux répétitions de chorales, des distributions alimentaires aux cours de boxe, tout cela se passe gratuitement ou à prix libre, et est accessible à tous·tes. C’est aussi un lieu d’organisation politique, anti-capitaliste, anti-patriarcal, anti-autoritaire, qui accueille de nombreux collectifs.
En février 2022, menacé de fermeture, le 38 a négocié avec la mairie la signature d’un bail emphytéotique de 40 ans. Une façon pour nous de continuer à proposer au quartier les activités qui s’y déroulaient depuis 7 ans, de nous pérenniser et d’envisager la suite dans le long terme ! Cette signature de bail, et donc l’apparition pour le 38 d’une existence juridique sous la forme d’une association de gestion du lieu, nous place dans le besoin de mettre aux normes cet immense bâtiment. C’était une charge convenue avec la mairie au moment de la signature du bail, et les travaux, qui étaient à réaliser dans les 5 ans suivants la signature du bail, sont aujourd’hui précipités par des pressions juridiques.

C’est pourquoi les activités qu’accueille le rez-de-chaussée du 38 doivent être mises en pause : le magasin gratuit et les distributions alimentaires déménagent au Lieu, rue Abbé Grégoire ; les soirées et les concerts ne pourront plus avoir lieu au 38 et seront délocalisés dans des lieux amis pendant toute la durée des travaux (difficile à prévoir pour le moment). Cette pause nous permettra de libérer la totalité du rez-de-chaussée - sortir le mobilier et tout ce qui y est stocké, casser les cloisons et le faux plafond - puis de tout reconstruire : poser des cloisons en placo, refaire l’installation électrique, faciliter l’accès pour les personnes à mobilité réduite, prévoir la sécurité incendie...

Nous avons hâte de pouvoir rouvrir cet espace, pour continuer à le mettre à disposition des collectifs qui en ont besoin, à proposer des activités régulières et ponctuelles, et à accueillir des évènements et des soirées dans un lieu plus agréable, plus accessible et qui pourra tenir (a minima) jusqu’en 2062 !
Ces travaux seront en très majeure partie portés et réalisés par l’équipe du 38, entièrement bénévole et se formant sur les questions de réhabilitation de bâtiment. Alors, on aura toujours besoin de vos bras, de vos idées, de votre énergie, de vos savoirs-faire et de vos outils mais aussi de votre présence pour faire vivre et tenir ce lieu ! Vous pouvez aussi nous aider à nous fournir en matériaux, ou bien nous soutenir financièrement pour nous aider à payer les frais des travaux (cagnotte sur helloasso).

N’hésitez pas à nous contacter pour être tenu·es au courant de l’avancée des travaux, et pour être informé·es de la réouverture du rez-de-chaussée une fois que ce sera terminé !

En attendant, le reste de nos activités continue : atelier vélo, chorales, boxe, clowns, bibliothèque, cantines... N’hésitez pas à passer nous voir ou à nous suivre sur les réseaux (facebook, instagram, et notre site internet, où vous pourrez trouver le programme et les actualités du lieu !).

Les dates clés

NOVEMBRE  : on débarrasse tout !
9 novembre de 16h à 20h : on vide le bas, tri rangement....
12 novembre de 11h à 17h : Braderie du magasin gratuit, tout doit disparaitre ! Et crêpes
17 novembre de 10h à 18h : on finit de tout vider en préparation pour la déchetterie, avec repas partagé le midi
18 novembre de 8h30 à 13h : on amène tout à la déchetterie mobile place st bruno !

DECEMBRE  : on continue et on prépare le chantier

JANVIER : début des travaux !
Electricité, plomberie, montage des cloisons,.... toutes les bonnes volontés et les compétences nous intéressent !

Pour être au courant des dates des chantiers, envoie un mail à 38ruedalembert@riseup.net et tu seras ajouté.e à la liste mail concernant les infos des travaux.

Et suivez nous sur facebook et instagram et 38ruedalembert.noblogs.org



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Communs

Programme perpétuel des Lentillères

Envie d’arreter le capitalisme ? De faire du pain ? Ou d’en apprendre plus sur les zappatistes, de faire du maraîchage, d’écouter un bon concert de punk, de réparer ton vélo, d’apprendre à conduire dans une auto-école buissonière ? Voici toutes les activités rejoignables du quartier libre des Lentillères ! Dans ce programme perpetuel de l’année 2024, les collectifs du quartier t’expliquent comment et pourquoi les rejoindre.. à toi de jouer !

Articles de la même thématique : Contre-culture

Les Tanneries en soutien au Quartier des Lentillères

Aujourd’hui une nouvelle fois menacé, le quartier des Lentillères ne lâche rien, et les Tanneries non plus ! En juin on fait la fête, on regarde des films, mais on est sur les starting-block pour se mobiliser en masse si ça bouge de l’autre côté de la ville !

À la Méandre, 10 ans à construire des mondes au fil de l’eau

Dans le langage courant, depuis quelques années déjà, on ne va plus au Port Nord à Chalon sur Saône, mais « à la Méandre ».
Pour le futur, nous l’écrivons ici comme une promesse que l’on se fait à nous-mêmes en même temps qu’à vous : NOUS VOULONS TOUT ! Nous, avec d’autres, continuerons à créer et à vivre ici, entre les grues et le pont de Bourgogne, « à La Méandre ».

Les tanneries detestent l’industrie

Le programme des Tanneries pour le mois de mai : on s’attaque a la critique des technologies et de l’industrialisation du monde. "Casser leurs marchines / fabriquer les nôtres » contre leur vieux monde.