Les marchés des Lentillères reprennent !


Quartier Libre des Lentillères

C’est une nouvelle saison de marché qui commence jeudi 2 juin dans la cour de la Grange Rose de 17h à 19h, une occasion pour profiter des diverses productions mais aussi de se rencontrer, visiter les jardins, se donner des nouvelles et passer un bon moment sans oublier que la lutte continue pour que le Quartier Libre des Lentillères continue d’exister !

Tous les jeudis à 17h, en règle générale au 45 rue Philippe Guignard. Attention : Les marchés auront lieu environ une fois par mois dans des lieux différents de la ville.

Premier marché jeudi 2 juin !

Il y aura plusieurs stands : légumes, bar, pain produit à la campagne, jardin des plantes médicinales, infokiosque et pâtisserie roumaine. De temps à autres, des visites des jardins sont proposées.

Le marché est à prix libre (un moyen pour lutter contre la marchandisation du monde - vous pouvez donner ce que vous voulez selon vos moyens et/ou envies de nous soutenir financièrement).

Le but des marchés est de partager nos récoltes et productions avec celleux qui en ont besoin ou qui s’intéressent à un autre mode de consommation et de production de produits alimentaires. Le Quartier Libre des Lentillères montre ce que l’on peut produire à la place d’un quartier en béton !

PNG - 936 ko


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Autonomie matérielle

Qui a peur de la critique anti-industrielle ?

Retour sur les origines de la critique anti-industrielle et mise en perspective de ses apports à la critique actuelle du monde tel qu’il va mal, dans le but d’instaurer un débat au sein des mouvements de critiques radicaux de gauche. Positionnement dans ce débat du collectif Ruptures.

Articles de la même thématique : Entraide