[Lons-le-Saunier] Pas de trêve pour la répression En Marche


Jura

Arrestation au domicile, gardes à vues, et comparutions immédiates pour des tags et des affiches.

Mercredi 29 septembre, deux militants engagés contre le passe sanitaire et gilets-jaunes de la première heure ont vu la police débarquer à leur domicile à 6h tapante. Ils ont été placés en garde à vue et rapidement présentés à un juge.

Ils seront jugés en correctionnelle le 22 janvier 2022 pour des soi-disant tags et affichages sur la permanence de la député En Marche (ou crève) Danièle Brulebois.

Cette répression au caractère politique indéniable, fait suite à la garde à vue d’un des deux intéressés et relatée ici le 2 septembre dernier.

Mise à jour du 5 octobre : les informations de cet article sont complétées et corrigées ici.



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Justice

Appel à rassemblement en soutien à Julien Assange

Les 20-21 février, la Haute Cour britannique examinera la recevabilité de l’ultime appel de Julian Assange au Royaume-Uni pour empêcher son extradition vers les États-Unis, où il risque jusqu’à 175 années de prison pour espionnage.

La France condamnée pour la nasse du 21 octobre 2010, et après ?

La CEDH a rendu aujourd’hui 08/02/2024 son verdict sur l’affaire de la nasse du 21 octobre 2010.
Après 13 ans de bataille juridique et militante, si la France a été condamnée à payer 1 714,28 euros aux requérants, la décision n’est pas une victoire politique.

Articles de la même thématique : Gilets Jaunes