[Lons Le Saunier] Une banderole contre la bétonisation des terres agricoles !


Jura

Une banderole dénonçant la bétonisation d’une zone agricole à Messia est apparue en centre ville de Lons-Le-Saunier. Nous, petites mains qui l’avons hissée à la lueur de nos lampes frontales, nous exigeons l’arrêt immédiat des destructions de terres agricoles et d’espaces naturels !

"Messia : Béton 1 Hérons 0
Vous détruisez notre futur"

Une banderole dénonçant la bétonisation d’une zone agricole à Messia est apparue en centre ville de Lons-Le-Saunier. Nous, petites mains qui l’avons hissée à la lueur de nos lampes frontales, nous nous insurgeons contre les pouvoirs publics qui continuent d’hypothéquer notre avenir de la sorte. Nous exigeons l’arrêt immédiat des destructions de terres agricoles et d’espaces naturels !

L’été que l’on vient de vivre n’est qu’un avertissement de ce qui nous attend. Le dérèglement climatique est implacable et il continue de s’aggraver du fait de notre inaction. Nous en connaissons pourtant bien les causes : l’utilisation généralisée des combustibles fossiles, la prévalence de la performance économique sur la préservation de nos biens communs naturels, l’artificialisation des terres au détriment des espaces agricoles...

Repenser notre système alimentaire localement n’est pas une option, c’est une nécessité, une question de survie de notre espèce. Mais comment l’envisager si nous continuons de priver les paysan·ne·s de leur premier outil de production que sont les terres ?

Comment peut-on encore imaginer que c’est à coup de compensations que nous préserverons toutes les formes de vie qui nous entourent ? Classées « espèces protégées », les chauve-souris, amphibiens et hérons qui se trouvaient sur ces espaces en cours de destruction ne pourront plus s’y réfugier, mais de qui sont-elles protégées alors ?

C’en est trop ! Nous pleurons à voir nos prairies saccagées par les buldozers. Là où de nombreux animaux vivaient. Là où commence notre alimentation. Là où nos ressources en eau sont assurées. Nous pleurons et tremblons de rage. Pour un énième entrepôt logistique, pour un énième centre commercial, vous détruisez ce qui vit. Vous détruisez notre futur.

Pour plus d’infos contactez-nous en envoyant un mail à lesheronsgagneront@riseup.net

JPEG - 2.1 Mo


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Bétonisation

Courrier aux élu·es : NON au béton là où coule le Suzon !

Un nouveau projet immobilier destructeur de biodiversité en ville menace les quartiers nord de Dijon ! Par le vote irresponsable du Conseil Municipal le 27 juin dernier, 3 hectares de pleine nature sont promis à une destruction imminente, dans un complet déni de la démocratie locale pourtant prônée par le Maire.

Projet ECLAT : mobilisation le 29 septembre

M. Accary doit rendre des comptes ! Les caisses publiques ne sauraient être utilisées pour financer des projets qui contribuent à la destruction de terres agricoles, au réchauffement climatique, à la pollution, à la surconsommation et à l’épuisement des ressources.

Articles de la même thématique : Étalement urbain - artificialisation des sols

[Rouen] Manifestation nationale pour les Jardins Joyeux

Le 17 septembre, pour la journée de discussion sur l’écologie à Rouen, nous organisons une manifestation nationale contre l’artificialisation des terres et pour la défense des Jardins Joyeux. Nous invitons collectifs et associations écologiques engagés contre les projets inutiles à rejoindre notre appel.

Non au béton là où coule le Suzon !

Un espace naturel et de fraîcheur de 3 hectares est menacé de destruction à Dijon ! Assez de béton ! On étouffe ! Disons STOP à la Mairie !