Oublié·es du Ségur : grève et rassemblement à l’Acodège ce mardi



Mouvement de grève mardi 14 décembre à l’appel de l’intersyndicale de l’Acodège.
Rassemblement à 10h devant les batiments de la direction générale.

Intersyndicale Acodège
Mobilisons-nous !
Lundi 29 novembre 2021
Tous et toutes en greve

Les organisations syndicales de l’Acodège, CFDT, CGT et SUD appellent à
renforcer et à amplifier la mobilisation par la tenue d’une action inter-
syndicale, pour montrer à l’employeur que OUI nous sommes nombreux à être
insatisfaits de nos conditions de travail et de nos rémunérations !
Les oubliés du SEGUR !

Malgré le fait d’avoir répondu présent lors de la pandémie pour assurer les
prises en charge de personnes accompagnées, nous professionnels du médico-
social et du social ne sommes toujours pas reconnus comme « suffisants » pour
prétendre à une revalorisation salariale pourtant nécessaire au regard de
l’investissement croissant exigé par ce secteur.

La CFDT, la CGT et SUD vous appellent à une mobilisation générale le :

Mardi 14 décembre 2021
Toutes et Tous en grève !
Rendez-vous entre 10h et 13h – Direction Générale
(dans la cour des bureaux du siège au 2 rue Gagnereaux à Dijon)


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Syndicalisme

Rectorat de Dijon : un plan d’action égalité femmes/hommes au point mort

A l’occasion du 8 mars, et du séminaire dédié à l’égalité le 1er juin, le rectorat de l’académie de Dijon a communiqué sur la déclinaison localement du plan national d’action sur l’égalité femme-homme et la lutte contre les violences. La CGT Educ’action de l’académie de Dijon estime qu’il est grand temps que cette politique soit appliquée dans notre académie, alors que le plan national a été voté et signé il y a plus d’un an et demi.