Préparation du 8 mars 2020 : on continue !

Après une première réunion à l’appel du Collectif 25 Novembre où une cinquantaine de personnes se sont rassemblées pour discuter des actions à construire, nous poursuivons ce travail collectif lors d’une nouvelle réunion le mercredi 5 février !

Peu de monde à 18h25, pour une réunion prévue à 18h30.. On commence à se dire que c’était peut-être trop tôt pour parler du 8 mars, que les dijonnais-es ne sont pas prêt-e-s pour les actions féministes un peu sérieuses, ou alors que c’est l’envoi d’un email un peu salé dans la matinée qui en a découragé quelques un-e-s. Mais finalement, 18h35 : on est cinquante dans la salle.

Plusieurs têtes connues pas vues depuis la manifestation du 23 novembre, des membres d’associations amies, des syndicalistes, des militant-e-s d’organisations plus classiques, des étudiant-e-s rameuté-e-s grâce aux réseaux sociaux.. Un succès en soi !

La réunion se passe, le Collectif 25 Novembre se présente plus officiellement et rassure sur le fait que la participation à l’organisation du 8 mars est libre, qu’il suffit d’approuver les principes posés lors de cette première réunion.

Les discussions s’engagent ensuite sur les actions possibles : rejoindre le mouvement international de grève féministe ? organiser une action pour dénoncer le travail domestique ? protester contre le modèle de consommation qui instrumentalise nos corps ? manifester devant des lieux symboliques ? lancer une marche nocturne en mixité choisie* ?

Tout est à faire et imaginer.
Rejoins-nous, apporte tes idées ou viens aider à mettre sur pied celles qui te plaisent déjà.

Prochaines réunions :
5 février, 18h30 à la Maison des associations (1er étage, salle du fond)
19 février, 18h30 à la Maison des associations (1er étage, salle du fond)



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Féminisme(s)

Il suffira d’une crise

À travers ses bandes dessinées didactiques, Emma fait un point sur les conséquences du confinement sur la charge mentale des femmes.

Articles de la même thématique : Violences sexuelles

[Besançon] Parce que la Justice ne suffit pas : Soutenons La Meute !

En octobre dernier a eu lieu le procès de Guillaume Dujardin, metteur en scène et professeur en DEUST Théâtre à Besançon, une formation de deux ans post-bac autour du théâtre. Face à lui 10 de ses ancien.nes étudiant.es le poursuivent pour agressions, harcèlements et/ou chantages sexuelles. La force des dizaines de témoignages appuyant ces plaintes et la puissance collective ont amené à la condamnation de Guillaume Dujardin mais ce dernier a décidé de faire appel.