Préparation du 8 mars 2020 : on continue !

Après une première réunion à l’appel du Collectif 25 Novembre où une cinquantaine de personnes se sont rassemblées pour discuter des actions à construire, nous poursuivons ce travail collectif lors d’une nouvelle réunion le mercredi 5 février !

Peu de monde à 18h25, pour une réunion prévue à 18h30.. On commence à se dire que c’était peut-être trop tôt pour parler du 8 mars, que les dijonnais-es ne sont pas prêt-e-s pour les actions féministes un peu sérieuses, ou alors que c’est l’envoi d’un email un peu salé dans la matinée qui en a découragé quelques un-e-s. Mais finalement, 18h35 : on est cinquante dans la salle.

Plusieurs têtes connues pas vues depuis la manifestation du 23 novembre, des membres d’associations amies, des syndicalistes, des militant-e-s d’organisations plus classiques, des étudiant-e-s rameuté-e-s grâce aux réseaux sociaux.. Un succès en soi !

La réunion se passe, le Collectif 25 Novembre se présente plus officiellement et rassure sur le fait que la participation à l’organisation du 8 mars est libre, qu’il suffit d’approuver les principes posés lors de cette première réunion.

Les discussions s’engagent ensuite sur les actions possibles : rejoindre le mouvement international de grève féministe ? organiser une action pour dénoncer le travail domestique ? protester contre le modèle de consommation qui instrumentalise nos corps ? manifester devant des lieux symboliques ? lancer une marche nocturne en mixité choisie* ?

Tout est à faire et imaginer.
Rejoins-nous, apporte tes idées ou viens aider à mettre sur pied celles qui te plaisent déjà.

Prochaines réunions :
5 février, 18h30 à la Maison des associations (1er étage, salle du fond)
19 février, 18h30 à la Maison des associations (1er étage, salle du fond)



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Féminisme(s)

Discussion : Contraception, contrôle des corps et normes sociales

Pour la rentrée du mercredi des Tanneries, on organise une discussion autour des politiques de contrôle des corps et des normes sociales liées à la contraception, à partir d’une enquête menée en 2016 sur la stérilisation volontaire. C’est le 30 septembre à 18H aux Tanneries.

La Moutarde Nous Monte Au Nez, le podcast féministe qui vous fait (re)vivre le weekend du 8 mars

La Moutarde Nous Monte Au Nez, c’est un groupe de féministes de Dijon, qui ont décidé de mettre en avant les actions locales et féministes du coin. Pendant une soirée et une après-midi les 7 et 8 mars 2020, iels ont arpenté les rues de Dijon et la place Darcy pour aller à la chasse aux sons et aux mots, les mots des dijon·naise·s et des personnes qui se sont déplacées des communes aux alentours.

Articles de la même thématique : Violences sexuelles

Inceste

« Inceste » est une brochure, imprimée en avril 2019, qui raconte des histoires d’inceste vécues par différentes personnes.

Pas de recette miracle. Perspectives extra-judiciaires face aux agressions sexuelles

Ce texte a été écrit par les meufs de la Caisse de Solidarité de Lyon (puis validé par l’ensemble du collectif), à la suite de débats qui traversent un grand nombre de collectifs militants depuis de nombreuses années. Sans prétendre apporter des solutions définitives, il vise à alimenter la réflexion sur les alternatives à la justice étatique, y compris la gestion des agressions sexuelles.

La France : le paradis des pédophiles ?

Sujet peu enclin à l’humour aujourd’hui sur Kawa TV, mais essentiel à mettre en lumière et à analyser : on va parler de pédocriminalité et d’inceste. Le documentariste Patric Jean signe un ouvrage salutaire sorti en janvier 2020 : ça s’appelle « La loi des pères » et on vous propose ici de le vulgariser. Il établit notamment un lien entre les mouvements masculinistes, les sursauts patriarcaux et les agressions pédocriminelles....