Quelques bonnes et mauvaises nouvelles du Quartier Libre des Lentillères


Quartier Libre des Lentillères

Une nouvelle maison est occupée sur les Lentillères. La mairie et la SPLAAD contre-attaquent devant les tribunaux. Rendez-vous mercredi 9 février à 15h pour découvrir ce nouveau lieu avec une après-midi jeu, goûter et distribution de légumes du jardin à prix libre au 2 rue Bertillon.

Depuis le 12 Janvier la lutte dijonnaise pour la défense des terres agricoles et des droits du vivant humain et non-humain a gagné du terrain – une maison et son jardin plus exactement ! Ouais ouais, un nouvel espace d’habitation et d’organisation est venu grossir le Quartier Libre des Lentillères ! Plusieurs personnes occupent dorénavant cette maison (qui était destinée a être détruite pour laisser place au béton et à la morne norme, comme les autres maisons et cabanes de folie du quartier).
Youpiii ! Pour fêter ça, on va faire un goûter magique et des jeux le mercredi 9 février à partir de 15h ! venez !

Pour les personnes qui ne le sauraient pas encore, le Quartier Libre des Lentillères est une merveilleuse friche de 8 hectares, squattée et cultivée depuis bientôt 12 ans, pas loin du centre ville de Dijon. Les maisons en dur, cabanes et caravanes côtoient les troglodytes mignons, orchidées sauvages, pissenlits et hérissons. Ce joyeux zbeulinage s’oppose – ô surprise - à la construction d’immeubles de type gris, moche et triste sur les dernières terres maraîchères de la ville. [1]

La mairie et la SPLAAD, sa société d’aménagement responsable de ce projet inutile et mortifère, contre-attaquent en portant l’affaire devant les tribunaux. Notre avocate a réussi à obtenir un report mais la prochaine séance est prévue pour le vendredi 11 février 2022. Nous avons gagné une are, soyons pleins à montrer à la mairie que nous ne comptons pas perdre d’hectares ! Ne laissons pas Rebsamen prendre la confiance, ne le laissons pas croire qu il peut s’attaquer à un collectif du quartier sans que l’univers tout entier ne s’y oppose.

Les Lentillères, c’est une multitude d’usages, de pratiques, de réalisations et d’idées encore à éclore, d’individus humains et non-humains qui traversent un même lieu et produisent moultes étincelles en s’entre-choquant quand rien ne les y destinaient. Cette richesse est synonyme de joie et d’espoir et nous comptons bien tout mettre en œuvre pour protéger et propager ces étincelles, qu’enfin crame la spéculation immobilière mércantile et son monde dégueulasse !

Rassemblons nous devant la maison du 2 rue Bertillon, le mercredi 9 février à 15h pour un marché de poireaux du champs des grandes cultures et un goûter de crêpes et de récupe magique et affirmons ensemble : Ils ne toucheront pas à un cheveu des Lentillères !



Notes

[1On en a juste contre les architectes et urbanistes qui les construisent, mais pas contre les habitant-es de ce genre d’immeubles, au contraire ! Heureusement qu’ils et elles sont là pour mettre un peu de vie dans tout ce béton...

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Luttes territoriales

[Rouen] Manifestation nationale pour les Jardins Joyeux

Le 17 septembre, pour la journée de discussion sur l’écologie à Rouen, nous organisons une manifestation nationale contre l’artificialisation des terres et pour la défense des Jardins Joyeux. Nous invitons collectifs et associations écologiques engagés contre les projets inutiles à rejoindre notre appel.

Non au béton là où coule le Suzon !

Un espace naturel et de fraîcheur de 3 hectares est menacé de destruction à Dijon ! Assez de béton ! On étouffe ! Disons STOP à la Mairie !