Qui sème le béton aura la dalle


Jardins de l’Engrenage

Samedi 7 mai, une banderole a été déployée sur la grue du chantier immobilier Garden State, avenue de Langres à Dijon.

Cette grue est le symbole de la destruction des Jardins de l’Engrenage, objets d’une âpre lutte entre les jardinier.es squatteur.ses et la Ville de Dijon en 2020/2021, en opposition à la disparition de 2 hectares de nature en ville au profit d’un énième projet immobilier.

La date n’est pas choisie au hasard : nous sommes en plein milieu du week-end inaugural de la « Cité internationale de la gastronomie et du vin ». Et pendant que les élu.es et leurs acolytes se pavanent et dépensent un pognon de dingue pour promouvoir leur conception passéiste du monde, les habitant·es agissent et dénoncent la métropolisation et la bétonisation à outrance du système Rebsamen et consorts.

À longueur de discours, de pages de magazines et de sites internet, les mérites d’une capitale - internationale, s’il-vous-plaît - du "bien manger" et du "bien boire" sont vantés. Mais les Dijonnais·es ne seront pas dupes plus longtemps de ce gaspillage de ressources.

Le chiffre de 8 % parle de lui-même : il s’agit de la maigre capacité de la métropole dijonnaise à nourrir ses propres habitants, bien loin des prétentions affichées !
Pour chaque parcelle de jardin ou de terre agricole artificialisée au bon plaisir des profiteurs du système, ce sont autant de chances hypothéquées à la population de pouvoir subvenir à ses besoins, ce dans un contexte toujours plus alarmant de changement climatique.

Après l’exemple donné par les Bisontins en novembre dernier avec leur banderole "Sous le béton la rage", quelle ville sera la prochaine à relever le défi grue ? La liste des candidates est tristement longue en France, là où le béton coule à flots...

Dijon, le 7 mai 2022

JPEG - 1.1 Mo
JPEG - 572.8 ko
JPEG - 86.8 ko

P.-S.

Une vidéo de France 3 revient sur l’action.


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Politique locale

Quartier libre des Lentillères : Construire et défendre la Zone d’Ecologies Communale.

180 personnes et collectifs « penseur.euses et bâtisseur.euses de la ville » apportent leur soutien au quartier libre des Lentillères, à sa ZEC (Zone d’Ecologies Communale) ainsi qu’aux formes d’habitats diverses et multiplient qui peuplent le quartier ! Merci à elleux, leur soutien est précieux et sera déterminant dans la bataille !

Toque en toc

Miam-miam glou glou et €€€€ ouvre ses portes vendredi 6 mai !

Macron a livré notre région à Amazon

Emmanuel Macron, pour servir les intérêts d’une multinationale polluante, a sacrifié des milliers d’emplois et accru le nombre de travailleurs pauvres en pleine crise du pouvoir d’achat. Et tout cela avec la complicité d’élus locaux comme dans la métropole dijonnaise.

Articles de la même thématique : Bétonisation

Errance Urbaine #22 - Avril 2022

L’actualité vue par les rues de Dijon et alentours ces dernières semaines. Au programme ce mois-ci de l’antifascisme, des élections, et des nouvelles des Lentillères.