Rassemblement de soutien à Sophie Carrouge

Une centaine de personne était réunis devant le Rectorat jeudi, pendant que Sophie Carrouge était convoquée pour se faire tirer les oreilles par la rectrice suite à sa tribune paru sur Dijoncter « Le grand chef blanc a parlé ».
Il semblerait que malgré l’absurde de la situation, le coup de pression de la convocation n’aura pas réellement de suite pour Sophie Carrouge, même si elle a été sommée d’arrêter d’envoyer des punchlines bien senties à Macron avec son nom et son statut.

JPEG - 553 ko

Communiqué de presse de la section SNES du Castel

Sophie Carrouge est ressortie libre de toute sanction de la convocation au Rectorat, suite à la publication d’un pamphlet sur le site dijoncter.info.
Ses interlocuteurs, de la direction des ressources humaines de l’Académie de Dijon, ont alterné menaces voilées et hommages à son professionnalisme. Leur lecture du « devoir de réserve », qui n’existe pas dans le droit français mais qui est plutôt le fruit d’une jurisprudence complexe, est particulièrement restrictive. Selon eux, les enseignants n’ont pas le droit à la liberté d’expression, qui leur est pourtant garantie par la loi, s’ils se revendiquent enseignants.
Mme Carrouge est une professeure respectée et charismatique, très en pointe au côté de ses collègues et des élèves contre Parcours Sup et la réforme du lycée. Cette convocation, appuyée par un dossier fourni des Renseignements Généraux, apparaît comme une tentative de l’Administration d’étouffer toute contestation, dans un contexte politique difficile pour le gouvernement.
Seule une mobilisation rapide via les réseaux sociaux et les médias traditionnels a permis une issue heureuse pour notre collègue, mais nous resterons vigilants pour la suite.

JPEG - 444.8 ko
JPEG - 426.9 ko


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Lycée

Un enfant qui ne va pas à l’école, c’est … extraordinaire !

En France, il y a quelques milliers d’enfants et de parents qui n’ont toujours pas trouvé de bonne raison de se/les soumettre à l’instruction linéaire et formelle de l’éducation nationale. Ils et elles exercent leur droit à la liberté d’instruction inscrite dans toutes les déclarations relatives aux droits humains et dans notre Constitution française.

Des enfants qui apprennent sans école.

Des enfants qui apprennent sans école cela nous paraît fou-dingue, nous avons peine à l’imaginer. Aurions-nous oublié que l’être humain est une bestiole extraordinaire conçue physiologiquement et biologiquement pour apprendre perpétuellement ? Et/ou peut être que l’enfant est un être humain...

Articles de la même thématique : École

Liberté d’instruction pour tous et toutes !

Les associations nationales et locales réunies au sein de la Coordination Pour la Liberté de l’Instruction (CooPLI) appellaient à manifester dans toutes les villes de France pour le “Maintien de la liberté de l’instruction, sans recul de nos droits” les 15, 16, 17 janvier 2021, dans le cadre du WEPLI 3 (3e Week-end Extraordinaire Pour la Liberté de l’Instruction).