Remaniement avec un violeur et un masculiniste : Riposte féministe [En Images]



Vendredi dernier, plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées suite à un appel féministe suivi nationalement pour se mobiliser et réagir contre le remaniement du gouvernement avec Darmanin et Dupond-Moretti en ministre ou « la culture du viol En Marche ».

Ceux là même se pointaient à Dijon pour une première parade ce vendredi 10 juillet. Un premier rassemblement d’une quarantaine de personnes sont venues gueuler en face du commissariat où ils étaient reçus à 8h du matin.
Un deuxième rassemblement était donc prévu à 19h et des centaines de personnes ont répondu à l’appel.

JPEG - 1.4 Mo
JPEG - 1.7 Mo
JPEG - 1.9 Mo
JPEG - 2 Mo
JPEG - 1.4 Mo
JPEG - 1.2 Mo
JPEG - 1.4 Mo
JPEG - 1.9 Mo
JPEG - 1.7 Mo
JPEG - 1.8 Mo
JPEG - 1.8 Mo
JPEG - 1.7 Mo
JPEG - 968.8 ko
JPEG - 1 Mo
JPEG - 2.1 Mo
JPEG - 900 ko
JPEG - 1.6 Mo
JPEG - 1.6 Mo
JPEG - 1.5 Mo
JPEG - 503.5 ko


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Féminisme(s)

[Besançon] Polémique autour du concert de « Guerilla Poubelle »

Le venue du groupe français de punk-rock à Besançon n’a pas fait l’unanimité, les protestations se multipliant à l’approche du concert qui s’est finalement tenu vendredi 24 juin. En cause, les accusations d’agressions sexuelles visant le chanteur et guitariste Till Lemoine. Plusieurs groupes féministes espéraient une déprogrammation pure et simple, qu’ils n’ont pu obtenir devant le « choix assumé de maintien » par l’établissement « l’Antonnoir. »

Articles de la même thématique : Violences sexuelles

Rectorat de Dijon : un plan d’action égalité femmes/hommes au point mort

A l’occasion du 8 mars, et du séminaire dédié à l’égalité le 1er juin, le rectorat de l’académie de Dijon a communiqué sur la déclinaison localement du plan national d’action sur l’égalité femme-homme et la lutte contre les violences. La CGT Educ’action de l’académie de Dijon estime qu’il est grand temps que cette politique soit appliquée dans notre académie, alors que le plan national a été voté et signé il y a plus d’un an et demi.

[Besançon] Absence d’intimité, refus de plainte, propos dégradants… le commissariat central de la Gare-d’eau épinglé dans sa gestion des violences sexuelles et sexistes

Hier mardi 8 mars, plusieurs centaines de personnes ont manifesté dans le cadre de la journée internationale du droit des femmes. Place Louis Pasteur à Besançon, une revendication a retentit : « nous devons obtenir une meilleure prise en charge dans les commissariats, qui reste encore très insatisfaisante. » Dans un article paru mercredi dernier, le média « Kawa TV » a esquissé la situation locale en la matière. Un panorama édifiant pour une ville moyenne, et une véritable réflexion sur la considération institutionnelle des violences sexistes et sexuelles.