Remaniement avec un violeur et un masculiniste : Riposte féministe [En Images]



Vendredi dernier, plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées suite à un appel féministe suivi nationalement pour se mobiliser et réagir contre le remaniement du gouvernement avec Darmanin et Dupond-Moretti en ministre ou « la culture du viol En Marche ».

Ceux là même se pointaient à Dijon pour une première parade ce vendredi 10 juillet. Un premier rassemblement d’une quarantaine de personnes sont venues gueuler en face du commissariat où ils étaient reçus à 8h du matin.
Un deuxième rassemblement était donc prévu à 19h et des centaines de personnes ont répondu à l’appel.

JPEG - 1.4 Mo
JPEG - 1.7 Mo
JPEG - 1.9 Mo
JPEG - 2 Mo
JPEG - 1.4 Mo
JPEG - 1.2 Mo
JPEG - 1.4 Mo
JPEG - 1.9 Mo
JPEG - 1.7 Mo
JPEG - 1.8 Mo
JPEG - 1.8 Mo
JPEG - 1.7 Mo
JPEG - 968.8 ko
JPEG - 1 Mo
JPEG - 2.1 Mo
JPEG - 900 ko
JPEG - 1.6 Mo
JPEG - 1.6 Mo
JPEG - 1.5 Mo
JPEG - 503.5 ko


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Féminisme(s)

S4 EP10 - 8 Mars, Grève des Femmes

A l’occasion du 8 mars, l’Actu des Oublié.es s’intéresse au mouvement transféministe italien, qui incarne la résistance face au post-fascisme de Meloni.

Articles de la même thématique : Violences sexuelles

Programme de la semaine du 25 novembre 💥

Pour la journée internationale de lutte du 25 novembre, le Collectif 25 novembre, la Chouchou, la chorale féministe et autres orga féministes & queer, ont concocté un super programme de lutte !!

Sciences Po Paris : le paradis des violeurs

TW : Mention de VSS.
En réaction à la prise en charge catastrophique des violences sexistes et sexuelles par Sciences Po Paris, l’association féministe Les Hubertines du campus de Dijon et les autres associations sur tous les campus de l’école ont publié un communiqué et une lettre ouverte dénonçant l’hypocrisie science-piste et revendiquant des changements concrets.