D’un carnaval à l’autre : Deux rendez-vous militants à Chalon

Le 19 février, contre la répression, viennoiseries et rassemblement de soutien à Sophie en procès pour avoir diffusé une image du commissaire de Chalon, détournée avec divers artifices loufoques.
Le 27 février, carna-marche des libertés, contre les nouvelles lois scélérates

Ceci n’est pas un appel à rassemblement car dans le contexte d’état d’urgence sanitaire de couvre feu tout ça tout ça... on doit certainement pas pouvoir se regrouper à moins d’être en possession d’un permis de chasse prélèvement mais bien sûr on n’en a pas. Bah de toutes façons ce sera entre 6h et 18h donc on est large et bien qu’on n’ait pas officiellement déclaré [1] le hasard en sous-préfecture on peut se retrouver fortuitement vers 8h devant le tribunal.

Il se trouve m’sieur l’agent qu’on allait chercher des chocolatines à la boulangerie du coin et là, coïncidence, qui c’est qu’on voit je vous le donne en mille, des membres du Gang de la Clémentine des Gilets Jaunes et des syndicalistes de SUD-Solidaires. Du coup c’est vrai j’avoue m’sieur l’agent, on s’est momentanément attroupés sur les marches du palais de justice pour deviser du vortex polaire et de la tempête de sable du Sahara et vous-même m’sieur l’agent, vous avez vu ça l’autre jour ? Incroyable ce ciel sépia vous trouvez pas ?
Ouais c’est ça prenez-moi pour un lapin de six semaines tout ça c’est du vent et ici on dit pas chocolatine mais pain au chocolat première sommation deuxième sommation et cætera pas de pitié pour les croissants.

Bref, pour avoir il y a tout juste un an carnavalisé un commissaire sur un réseau social le sinistre commissaire qui avait donné l’ordre de matraquer et gazer les manifestants devant le dépôt de bus et le lycée Pontus quelques semaines auparavant pendant la lutte contre la retraite à points.
Re-bref, pour avoir eu cet à propos carnavalesque, notre copine Sophie des Gilets Jaunes des Clémentines et de Solidaires passe en procès au tribunal.
Aucun lien avec la loi sécurité globale, regardons la réalité en farce, cette diffusion de l’image du commissaire en intervention s’est passée avant cette nouvelle loi liberticide alors on imagine ce que ce sera après.
D’ailleurs c’est aussi l’occasion de préciser la date de la prochaine carna-marche contre les nouvelles lois scélérates ce sera le 27 février prochain où il y aura des teufeuses et des teufeurs qui vont amplifier le message.

Et donc ce vendredi 19 février à 8h soyons nombreux·ses à acheter des p’tits pains au lait, la boulangerie est pas loin du tribunal de Chalon 4 Rue Emiland Menand

[Chalon-sur-Saône] Une gilet jaune jugée pour avoir caricaturé un commissaire sur Facebook

Une militante chalonnaise est convoquée au tribunal pour avoir diffusé une image du commissaire de Chalon, détournée avec divers artifices loufoques.

30 octobre 2020
Grève du 9 janvier : récit d’une journée de lutte à Chalon-sur-Saône

Compte-rendu de la mobilisation du 9 janvier 2020 à Chalon-sur-Saône, marquée par les violences policières.

22 janvier 2020


Notes

[1fact-checking : rassemblement déclaré par Solidaires 71

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Répression

Manifestive acte 2 : Décrétons l’état d’urgence culturel

Acharnement judiciaire contre la fête libre, chars censurés dans de nombreuses villes, manifestations interdites, répression policière… L’arsenal judiciaire bat son plein pour étouffer toute mobilisation autour de la fête libre. Nous répondrons avec nos basses et nos caissons pour une nouvelle manifestation samedi 6 mars !

Articles de la même thématique : Contre la loi sécurité globale

[En images] Marche des libertés à Chalon-sur-Saône

Samedi 27, environ 500 personnes ont manifesté dans les rues de Chalon-sur-Saône pour protester contre les lois liberticides (« sécurité globale », « contre les séparatismes », fichage, etc.). Parmi les manifestant·es, beaucoup répondaient à l’appel du comité de soutien à la Maskarade, dont le camion-sono a rythmé le cortège.