La semaine antinucléaire à Bure aura finalement lieu du 5 au 11 octobre

Annonce et informations sur la semaine « pratiques et histoires des luttes antinucléaires » à Bure, qui avait du être reportée à cause du confinement.

Pratiques et histoires des luttes antinucléaires

Eh oui, on a créé du désordre, avec une première annonce de report début juillet, et finalement un deuxième report en octobre. Ca nous faisait trop tôt pour l’organisation, et la difficulté de prévoir comment allait réagir l’état. On a eu beaucoup de doutes sur quand, comment. Mais, dans tous les cas, il nous semblait important de se retrouver, de s’organiser ensemble et de continuer à échanger sur ces sujets. Donc on a toujours envie de lancer cette semaine antinucléaire. Cette fois, ce sera la bonne, la semaine antinucléaire aura lieu en octobre ou n’aura pas lieu !

Cet évènement aura lieu du 5 au 11 octobre. On invite aussi à venir, la semaine précédente, pour aider à préparer les lieux et participer à l’organisation (donc à partir du 28 septembre). Un article plus précis sur le contenu de la semaine sera communiqué en septembre (sur bureburebure.info).

Contenu

L’idée reste la même, avoir des ateliers divers et variés autour des histoires et des pratiques de luttes antinucléaires. Bon, il nous faut relancer toute l’organisation, mais pour rappel voilà nos envies :

Quelles stratégies ont été pensées et mises en œuvre par le passé, quelles techniques d’actions ont existé, ont-elles été victorieuses ou non et dans quel contexte politique et répressif (en France, mais aussi en Allemagne et ailleurs) ?

On parlera des luttes contre l’implantation des centrales dans les années 70-80, des mouvements contre les transports radioactifs, des luttes des travailleur.ses du nucléaire, des décennies de résistance contre l’ANDRA et sa poubelle nucléaire, de Cigéo, de l’extractivisme et du colonialisme d’Orano, etc.

Au regard de toute cette histoire, nous tâcherons de penser le présent et nos actions futures. S’inspirer du passé pour penser le futur, voilà de quoi nous donner de la force face à un état nucléaire écrasant.

En plus des discussions et débats, on prévoit des balades, des ateliers, des expositions et bien d’autres choses.

Tout au long de la semaine, il y aura des crénaux du programme qui seront libres. On attend avec impatience vos propositions d’ateliers et de discussions.

Dodo, nourriture et espaces

La grande majorité du programme se passera à la maison de résistance à Bure mais les dortoirs seront répartis entre Bure et Mandres-en-Barrois. La période risque d’être aléatoire en terme de température, mais des chantiers d’aménagement ont déjà eu lieu et continueront. Il sera aussi possible d’avoir un espace camping, et pour les camions ils seront à quelques kms dans un autre lieu. Il est possible d’envisager d’autres types de couchages sur demande (accessible PMR, chambre chez l’habitant.e, aménagement d’espaces, etc.). Si tu as des besoins spécifiques, écris nous, on essaiera de trouver des solutions. Nous proposons un espace enfant de tout âge mais il pourrait être pratique pour nous que vous nous préveniez en amont pour que l’on puisse comprendre les besoins.

La cantine sera vegan, on aura besoin de tous les bras volontaires (hésite pas à nous préciser des régimes alimentaires spécifiques). Si tu sais cuisiner pour 200 personnes, c’est hyper chouette et on serait ravi.es que tu participes à la cantine. Tu peux écrire à lambic (at) riseup.net si tu souhaites plus de précisions/ a des questions/etc.

Et il y aura une équipe de traduction, on ne sait pas encore dans quelles langues mais on espère le plus possible. Écris nous si tu as une demande là-dessus ou si tu peux nous aider.

Adresse mail de contact : semaineantinuk (at) riseup.net

Site internet pour avoir plus d’informations - traductions dans d’autres langues, affiches, etc : bureburebure.info

PNG - 873.8 ko


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Nucléaire

La Gazette des confiné·es #17 - Black Lives Matter, licenciements de masse et Covid en Afrique

Cette ultime Gazette commence par l’espoir d’un soulèvement fertile contre l’oppression raciste. Et si des semaines de confinement nous avaient plus uni·es que séparé·es ? Faisons ce pari, car d’âpres combats commencent, tant contre l’immense casse sociale facilitée par les ordonnances Macron que pour faire obstacle aux grands projets inutiles et imposés. Sans parler de l’aide aux exilé·es, notamment à Lesbos.

40 ans du Tricastin : évitons un confinement nucléaire

Le réseau Sortir du Nucléaire Côte-d’Or s’oppose à la prolongation de la centrale nucléaire du
Tricastin et adresse cette lettre à l’ Autorité de Sûreté Nucléaire de Lyon.

Pour que cesse le confinement de notre lutte et de nos amitiés

Ce texte, publié sur le blog Nous sommes tou-te-s des malfaiteur-euse-s, est porté par des personnes mises en examen dans le cadre de l’information judiciaire ouverte sur des militants de Bure. Il a été rédigé par le biais de complexes allers-retours du fait de leurs contrôles judiciaires qui les obligent à « s’abstenir de rentrer en relation » entre elles. Par cette tribune, publiée également sur Reporterre et Mediapart et faisant suite à une enquête en trois volets elles souhaitent se réapproprier tant bien que mal une expression collective face à cette répression atomisante.

Articles de la même thématique : Bure Stop

La Gazette des confiné·es #15 - Occupations et Zad, économie vs écologie et locataires étranglés

Sous Macron, l’économie est reine et les promesses écologiques du vent. Ou du greenwashing pour les multinationales. Bien réelle, la répression s’abat sur les classes populaires et les luttes. Violences policières, Zad détruites, squats menacés... Dans les immeubles de New-York, Bologne et peut-être bientôt de Rennes ou Paris, les menaces d’expulsions locatives poussent à la solidarité. Se transformera-t-elle en mouvement politique ?

La Gazette des confiné·es #12 - Autonomie alimentaire, contrôle de l’info et carte tricolore

Sauver les apparences quand les faits vous échappent, c’est ce à quoi s’emploient Philippe, Borne et Véran. Sommés par le château de remettre tout en marche, ils occupent sans compter presque tous nos écrans. « Masques et tests manquent ? C’est bien embarrassant. Vite ! publions une carte des départements. Génératrice de stress, c’est l’intention qui compte. Croyez-nous sur parole, elle sera prête à temps. Comme nous aimons la presse, se trouvent à notre adresse les meilleurs « fact-checking » sur le confinement. Cette sélection vous choque ? Vous la dites orientée ? Montrez-nous vos papiers ! Quittez Bure prestement ! »

[Bure] Communiqué carnavalesque des Bombes Atomiques

Nous, les Bombes Atomiques, actuellement réuni.e.s en mixité choisie pour une semaine féministe et antinucléaire à Bure avons appris au détour d’un communiqué l’annonce de la fin du projet CIGEO.