Gilles Platret tente de museler le Planning Familial 71 et s’enfonce dans ses théories idéologiques


Saône-et-Loire

Prétextant de la présence d’une femme voilée sur une affiche annoncant la mobilisation du 8 mars, le maire de Chalon-sur-Saône a tenté d’interdire la manifestation.

Communiqué du Planning Famillial 71

« La laïcité républicaine est un élément déterminant du vivre-ensemble. Elle doit être ferme et fermement défendue, mais certainement pas instrumentalisée à des fins de stigmatisation ou de division. La vraie laïcité est celle qui permet à chacun de s’épanouir sans agresser les autres » (Éric ANCEAU, « Voile et laïcité à l’université : une clarification s’impose », Home Figaro Vox Société, 30/09/2014).

Dans un communiqué officiel, et suite à une décision du Tribunal Administratif de Dijon, l’enjoignant d’accepter sur la place de l’Hôtel de Ville une manifestation du Planning Familial 71, dans le cadre de la journée internationale des droits des femmes qu’il avait refusé, le Maire de Chalon sur Saône accuse l’association, qui milite depuis plus de 60 ans pour l’égalité des femmes et des hommes et le droit à l’éducation à la sexualité, de « communautarisme » et de « promouvoir ouvertement le port du voile islamique ».

Gilles Platret s’est effectivement opposé à l’invitation du Planning Familial 71 adressée aux habitant.e.s du grand chalonnais de se réunir le 12 mars prochain pour échanger sur les droits des femmes car sur le visuel de la manifestation, parmi 6 femmes dessinées, l’une d’elles portant un voile couvrant ses cheveux. Mais n’en déplaise à Monsieur le Maire, cela est parfaitement légal et ne contrevient nullement ni à la devise de notre République, ni à son caractère laïc.

Il ne s’agit pas non plus de prosélytisme... seulement de promouvoir les femmes... les femmes dans toute leur diversité : culturelle, sociale, sexuelle, religieuse... ou pas.
Le voile islamique n’est absolument pas mis en avant comme le soutient de façon parfaitement mensongère le Maire de Chalon : la femme qui le porte est entourée d’autres femmes, le but du Planning Familial 71 étant d’assurer la diversité, l’émancipation et l’égalité entre les femmes.

La seule présence d’un voile sur le visuel ne remet en aucune façon en jeu le principe de la laïcité, principe qui promeut le vivre-ensemble.
D’ailleurs, le port du voile n’est pas interdit dans l’espace public : La loi du 11 octobre 2010 n’interdit, dans son article premier, que les seules tenues destinées à dissimuler le visage. Tel n’est pas le cas du voile qui est parfaitement autorisé dans l’espace public et qui peut parfaitement être affiché sur un visuel dédié à TOUTES les femmes.

Par ailleurs, et la mauvaise foi du Maire de Chalon, sinon son idéologie, et ses propos mensongers visant à tromper le public transparaissent dans son communiqué :

L’affaire du TA de Poitiers n’a strictement rien à voir avec la décision rendue ce jour par le TA de Dijon, la première concernant l’installation d’un insigne religieux sur le domaine public, la seconde une affiche présentant la diversité culturelle de notre pays et l’égalité entre les femmes,

L’affaire de la ville de Nantes est différente également, l’affiche litigieuse ne présentant qu’une seule et unique femme.
Les délais de la justice ne sont pas plus courts parce qu’il s’agirait d’une affaire de voile : c’est une procédure d’urgence, ouverte à tout administré, quelque soit l’affaire, dès lors qu’il y a une atteinte manifestement illégale de la part de l’administration portant gravement atteinte à une liberté fondamentale. Et le TA de Dijon vient d’estimer que Monsieur le Maire de Chalon sur Saône avait gravement porté atteinte à la liberté d’expression du Planning Familial 71 en interdisant cette manifestation !

Enfin, le Planning Familial 71 tient à souligner les méthodes peu scrupuleuses du Maire de Chalon sur Saône qui n’hésite pas à outrepasser ses pouvoirs : le contrat d’engagement républicain ne permet en aucun cas au Maire de la ville d’INTERDIRE UNE MANIFESTATION, seulement d’accorder ou de refuser une subvention.

Monsieur le Maire, il est temps que vous laissiez TOUS vos administrés vivre en paix, ensemble.

La décision du Tribunal Administratif est exécutoire, et nous serons TOUTES et TOUS présent.e.s pour ce rendez-vous du 12 Mars 2022 sur le parvis de la Mairie à 14h pour le droit de TOUTES les femmes, sans distinction aucune !

Le Planning Familial 71
planningfamilial71[at]orange.fr



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Féminisme(s)

[Livre] L’intolérable du présent, l’urgence de la révolution

Dans ce livre, Maurizio Lazzarato essaie d’interroger comme élément fondamental le passage de la lutte de classes (en tant que conflit entre capital et travail) aux luttes de classes plus récentes, qui s’ouvrent à des parcours pluriels : luttes sociales, sexuelles, de genre, de race.

Articles de la même thématique : Politique locale

Quartier libre des Lentillères : Construire et défendre la Zone d’Ecologies Communale.

180 personnes et collectifs « penseur.euses et bâtisseur.euses de la ville » apportent leur soutien au quartier libre des Lentillères, à sa ZEC (Zone d’Ecologies Communale) ainsi qu’aux formes d’habitats diverses et multiplient qui peuplent le quartier ! Merci à elleux, leur soutien est précieux et sera déterminant dans la bataille !

Toque en toc

Miam-miam glou glou et €€€€ ouvre ses portes vendredi 6 mai !

Qui sème le béton aura la dalle

Samedi 7 mai, une banderole a été déployée sur la grue du chantier immobilier Garden State, avenue de Langres à Dijon.