Dijon Métropole : les élu.es quasi unanimes pour lancer une étude coûteuse à la finalité très ambigüe



Le conseil métropolitain du 15 décembre a adopté à la quasi-unanimité le lancement d’une étude à 200 000 € pour recenser les espaces de nature en ville.

Voir la vidéo du débat

Les élus d’opposition ont fait le choix du crédit d’intention au Maire, plutôt que de dénoncer le cynisme, l’incohérence, le fossé abyssal entre les promesses et les actes en matière de protection des espaces verts à Dijon et dans l’agglomération.

Au final, juste trois petites abstentions du groupe Dijon Autrement (droite/centre) dont une élue, Caroline Jacquemard, s’est inquiétée d’un recensement qui pourrait surtout permettre d’identifier de nouvelles parcelles pour construire. Nous pensons qu’elle a raison d’être inquiète en écoutant Pribetich présenter sa vision du recensement, pour le moins ambigüe : « permettre de sauver ce qui doit être sauvé, sans doute faire le tri, non pas entre le bon grain et l’ivraie, mais dans les protections il faut toujours être très prudent parce que des fois elles peuvent nous revenir avec des effets boomerang ». Les intentions sont claires…

A 4’10, Rebsamen se fait remettre le communiqué de presse de la RUBS par sa directrice de cabinet, et nous envoie ce petit tacle : « Non je parle pas de ces rapports absolument euh euh… de gens qui n’y connaissent rien, donc euh euh… »
Ah on n’y connaît rien !? Vous nous cherchez, Monsieur Rebsamen ! Allez, on vous propose un débat/joute sur l’urbanisme et la place de la nature en ville, en public et diffusé en live. Chiche !?

Le collectif Sauvons les berges du Suzon

Dijon Métropole se paie une étude à 200 000 € pour recenser et protéger les espaces de nature en ville

Au Conseil Métropolitain de ce jeudi 15 décembre, François Rebsamen et Pierre Pribetich, vice-président à l’urbanisme, présenteront un rapport visant à approuver le lancement d’une « étude de recensement et de protection des espaces verts » pour une durée de 2 ans et un budget de 200 000 €.

22 décembre 2022


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Politique locale

[Besançon] Harcèlement d’élues EELV par l’extrême-droite

Depuis plusieurs semaines, des élues Europe Écologie Les Verts dénoncent des vagues de harcèlement en ligne à caractère sexiste et raciste. Derrière ces injures et menaces, des groupes d’extrême-droite, particulièrements rodés à ce genre d’exercice, agissent dans une impunité totale.

Articles de la même thématique : Bétonisation

Non au méthaniseur XXL de Cerilly - Réponse à Dijon Céréales/Secalia

Le 8 octobre dernier 150 personnes s’était rassemblé à Cerilly (21) pour protester contre le chantier en cours d’un des plus gros projet de méthaniseur de France. Piqué au vif la coopérative agricole Dijon, à l’orignie du projet, réagit en justifiant le projet de manière fallacieuse. Le collectif méga-methaniseur, ni ici ni ailleurs ! répond ici point par point pour démonter les arguments de Dijon Céréale.