Antivirus, le programme de déconfinement du collectif ∏node

Programme radio ouvert de déconfinement, Antivirus se propage d’appartements en appartements depuis le dimanche 15 mars.

 
 
En cette période de confinement, les radios libres fleurissent et se réinventent. Nous en avons contacté pleins pour qu’elles nous racontent comment ça se passait de leur côté.
La chronique Radios Déconfinées présente chaque jour sur dijoncter une nouvelle radio.
Et pour introduire cette série, vous pouvez aussi lire Les voix déconfinées : le retour des radios libres ?

 

Est-ce que vous pouvez vous présenter ?

∏node est un collectif d’une trentaine de personnes issu.e.s des scènes croisées de la radio, du net art et de la musique expérimentale. Depuis 2013, le collectif porte un projet radiophonique expérimental, constitué d’un réseau de modules émetteurs/récepteurs analogiques et numériques qui se déploient à la fois sur la bande FM, le DAB+ et Internet.
Le coeur du projet est la symétrisation du medium radiophonique : comment transformer chaque auditeur·ice en producteur·ice de contenu, et vice-versa. Dans ce but, ∏node travaille une hybridation entre radio hertzienne et flux audios numériques sous la forme d’une plateforme/instrument modulaire et rhizomatique. Les sorties comme les entrées sont multiples : site internet, radio DAB+ à Mulhouse, streaming, micro FM DIY...

Qu’est-ce que le confinement a changé pour vous ?

Pour lutter contre les effets dévastateurs du confinement sur nos corps et nos esprits, ∏node a mis en place un programme spécial nommé ANTIVIRUS. C’est un programme construit de manière dynamique, heure après heure, au fur et à mesure des contributions,. ∏node ouvre son infrastructure et accompagne techniquement toutes les personnes souhaitant réaliser une émission radio à partir de chez elles.
L’autonomisation et la production radiophonique maison autogérée est plus que jamais nécessaire, c’est de la radiothérapie !

Cet espace palie à l’asphyxie des infrastructures de diffusion artistique, suite à la fermeture des centres d’art, des salles de concert, des squats et des musées. Cette crise a surtout confirmé la raison d’être du modèle que nous essayons de bâtir : sortant du confinement lissé des radios d’états, du confinement intellectuel des radios commerciales, ou de la difficulté pour les radios associatives de continuer à porter une voix du dehors dans cette période.

Comment vous vous organisez ? Qu’est-ce que vous diffusez ?

Chaque heure le programme est produit depuis un appartement différent, et chacun·e choisit son mode d’intervention : point info, live, mix, conférence, interview, lecture, humeur, chronique, enseignement... Les intervenant·es ont entre 4 et 89 ans, viennent de tous horizons, et on essaye d’accueillir chaque personne qui nous en fait la demande, sans filtre éditorial ou curatorial ! Nous nous adressons à tout le monde, il y a par exemple des programmations pour les enfants l’après-midi.
Certaines propositions sont devenues des rendez-vous réguliers, beaucoup d’autres restent ponctuelles, on peut aussi tomber de temps en temps sur une émission dans une langue qu’on ne comprend pas.

Est-ce que vous avez des conseils à donner pour celles et ceux qui voudraient se lancer ?

Nous avons sur le site un espace documentation qui recense les outils dont nous nous servons et des conseils pour les pratiquer et/ou les construire et une section spécifique sur la participation à antivirus.
Sur la page d’accueil et d’écoute, le chat/irc sert aussi à échanger, proposer, programmer, traduire, donner des réponses à des problèmes techniques… Et même plus : c’est même devenu un lieu de rencontre où l’on retrouve chaque jour confiné des ami·e·s sous pseudos, c’est le salon de la communauté translocale.

 

Antivirus - Extrait
Extrait de Radio Informal #1 - Frédéric Neyrat / Madison, USA
Pour écouter la suite c’est ICI.
Et pour les archives d’antivirus c’est ICI.

 

Pour écouter Antivirus : https://p-node.org/actions/antivirus



    Documents joints

  • Antivirus - Extrait (MP3 – 3.2 Mo)

    Extrait de Radio Informal #1 - Frédéric Neyrat / Madison, USA
    Pour écouter la suite c’est ICI.
    Et pour les archives d’antivirus c’est ICI.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Radios libres

Thechangebook, réseau social associatif, non marchand, géré et financé par ses propres membres

TheChangeBook, réseau non marchand, présente toutes les fonctionnalités d’un réseau social, (publicité et exploitation des données en moins, serveur vocal en plus pour les A.G. décentralisées), mais il est d’abord et avant tout un outil collectif à gérer collectivement, un laboratoire in situ pour tendre vers l’autogestion.

[Chalon] C’est la fin du confinement, c’est la fin de cocovidalocacaducul

C’est la fin du confinement, c’est la fin de cocovidalocacaducul

Eko des garrigues, pas de radio soupe pendant le confinement !

La radio Montpelliéraine continue sa programmation musicale pendant le confinement, pour ne pas laisser tomber nos oreilles dans les mains des radios soupes.

Articles de la même thématique : Médias libres

Dijoncter Papier #2 est sorti !

Dijoncter Papier #2 est enfin disponible dans les lieux les plus (dé)branchés de Dijon ! Où le trouver ? Combien il coûte ? Que contient-il ? Cet article répond à toutes vos questions !

Les sites d’infos à Dijon c’est la champion’s league !

Invitation à découvrir un nouveau site d’information indépendant sur Dijon.

Lettre ouverte à Dijoncter menacé par Carabossavia

On t’aimait tellement...