Radio Cayenne, la webradio nantaise qui cause de lutte (et pas que)

Montée en 2016 suite au mouvement contre la loi travail, Radio Cayenne se réorganise pour assurer une émission une fois par semaine.

 
 
En cette période de confinement, les radios libres fleurissent et se réinventent. Nous en avons contacté pleins pour qu’elles nous racontent comment ça se passait de leur côté.
La chronique Radios Déconfinées présente chaque jour sur dijoncter une nouvelle radio.
Et pour introduire cette série, vous pouvez aussi lire Les voix déconfinées : le retour des radios libres ?

 

Est-ce que vous pouvez vous présenter ?

Nous on est Radio Cayenne, une webradio nantaise.
La radio est née en août 2016, suite au mouvement contre la loi travail avec des gens qui s’étaient rencontrés pendant ce mouvement : il y avait quelques personnes qui faisaient déjà de la radio mais la majorité des gens n’en avaient jamais fait. On était plein au début et on diffusait 3 fois par semaine
 ! Maintenant on diffuse une fois par semaine, le lundi à 19h et on termine quand on a plus rien à dire.

En ce moment on est 5 à être tout le temps là et des gen·te·s qui gravitent autour, filent des coups de main ou viennent de temps à autre.
On est un collectif, c’est-à-dire qu’on prend les décisions ensemble et qu’on a pas de chef·fe·s. Au début on diffusait sur une plateforme commerciale, mais assez vite on a eu envie de s’autonomiser de ce genre de plateformes et d’utiliser des logiciels libres, du coup la radio est maintenant diffusée sur antirep.net, qui est le serveur qui diffusait Radio Klaxon. Comme on est précaires, la plupart du matos qu’on a c’est des trucs qu’on nous a donné ou de la récup.

Qu’est-ce que le confinement a changé dans votre fonctionnement ?

Donc comme on disait au début, la radio est pas née pendant le confinement. Par contre ça nous semblait encore plus important de pouvoir continuer pendant le confinement pour pouvoir relayer ce qu’il se passe et de ne pas laisser la parole qu’à celles et ceux qui l’ont déjà tout le temps dans les médias. Comme on fait du direct, les interdictions de circuler nous ont obligé·e·s à revoir notre
installation technique, à travailler à distance, à anticiper notre programmation et à s’enregistrer à l’avance ce qu’on faisait pas jusqu’ici. On fait des redifs depuis la semaine dernière, ça on faisait
pas non plus avant. Par contre on a pas changé les types de contenus qu’on propose : des textes, des analyses, des infos sur les luttes, sur les lieux d’enfermement, etc. Il y a juste les lives de manifs qu’on ne fait plus, vu qu’il y a plus de manif. Et puis, il faut bien le dire, on se retrouve plus ensemble pour faire nos émission, et ça, ça nous manque et ça nous rend bien tristes. On rencontre aussi des difficultés liées au fait qu’on a pas tou·te·s la même connaissance des outils informatiques.
On s’accompagne sur l’appropriation des outils, mais c’est moins facile de faire du partage de savoir avec la distance.

Est-ce que vous avez des conseils à donner pour celles et ceux qui voudraient se lancer ?

Comme conseils, on aurait envie de dire qu’il n’y a pas forcément besoin de gros moyens pour se lancer, que c’est possible de faire avec du matériel récupéré et des logiciels libres. C’est d’ailleurs avec les logiciels libres qu’on trouve le plus d’aide et de tutos. Il y a plein de petites radios qui fonctionnent avec des logiciels libres et qui publient leur configurations, la liste de leur matériel, les schémas pour monter un studio, etc.

 

« Binome en action » - Extrait de Radio Cayenne

 

Pour écouter Radio Cayenne :
On a un blog : radiocayenne.noblogs.org et on diffuse tous les lundis à partir de 19h sur radio.antirep.net (redifs les mardi à 12h, mercredi à 15h et jeudi à 20h)
Le week-end on rediffuse des émissions d’autres radios qu’on a envie de partager avec les auditeurices. C’est le vendredi, samedi, dimanche à partir de 14h.

PNG - 47.7 ko


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Radios libres

Thechangebook, réseau social associatif, non marchand, géré et financé par ses propres membres

TheChangeBook, réseau non marchand, présente toutes les fonctionnalités d’un réseau social, (publicité et exploitation des données en moins, serveur vocal en plus pour les A.G. décentralisées), mais il est d’abord et avant tout un outil collectif à gérer collectivement, un laboratoire in situ pour tendre vers l’autogestion.

[Chalon] C’est la fin du confinement, c’est la fin de cocovidalocacaducul

C’est la fin du confinement, c’est la fin de cocovidalocacaducul

Eko des garrigues, pas de radio soupe pendant le confinement !

La radio Montpelliéraine continue sa programmation musicale pendant le confinement, pour ne pas laisser tomber nos oreilles dans les mains des radios soupes.

Articles de la même thématique : Médias libres

Dijoncter Papier #2 est sorti !

Dijoncter Papier #2 est enfin disponible dans les lieux les plus (dé)branchés de Dijon ! Où le trouver ? Combien il coûte ? Que contient-il ? Cet article répond à toutes vos questions !

Les sites d’infos à Dijon c’est la champion’s league !

Invitation à découvrir un nouveau site d’information indépendant sur Dijon.

Lettre ouverte à Dijoncter menacé par Carabossavia

On t’aimait tellement...