L’Acentrale, de la grève au confinement

Née de la grève contre la réforme des retraites, le confinement a transformé le fonctionnement de L’Acentrale, mais pas son sens profond !

 
 
En cette période de confinement, les radios libres fleurissent et se réinventent. Nous en avons contacté pleins pour qu’elles nous racontent comment ça se passait de leur côté.
La chronique Radios Déconfinées présente chaque jour sur dijoncter une nouvelle radio.
Et pour introduire cette série, vous pouvez aussi lire Les voix déconfinées : le retour des radios libres ?

 

Est-ce que vous pouvez vous présenter ?

Née dans l’élan de l’appel à la grève du 5 décembre 2019 pour protester contre la réforme des retraites, l’Acentrale s’est formée pour soutenir cette grève et en relayer les voix, à travers des plateaux en studio ou en extérieur de façon non régulière, suivant le rythme des journées de mobilisation. Opérant en direct sur acentrale.org, elle est formée d’un réseau d’une quarantaine de radios et collectifs sonores en tous genres qui produisent un flux commun sur Internet, relayé
sur les ondes de différentes radios (FM, DAB+, web). Nous nous affirmons comme une radio d’intervention, qui se tait seulement quand elle n’a plus rien à dire, et revendiquons une approche radicalement anti-professionnelle relevant de l’autoformation, du partage de connaissances, de l’entraide mutuelle et de la non dramatisation des problèmes à l’antenne. Toutes les archives, datées, sont en écoute sur le site.

Qu’est-ce que la radio a été créée pour le confinement ?

Non elle y est antérieure, et puisque le coronavirus agit comme un accélérateur des inégalités sociales, il nous a semblé nécessaire de continuer et de rester radical et solidaire. Le coronavirus doit dès maintenant servir de déclencheur pour de nouvelles solidarités en actes. Le confinement n’a pas changé le sens profond de L’Acentrale mais certainement son fonctionnement. Étant dispersé·es géographiquement avec certain·es d’entre nous seul·es chez elleux, nous avons élaboré différents
dispositifs pour coordonner ces plateaux, jusqu’à en partager certains malgré la distance. Le principe de l’antenne ouverte grâce à la ligne téléphonique permettant d’intervenir en direct est par ailleurs resté le même. Que chacun·e s’en saisisse comme d’un outil d’organisation, d’information, d’entraide.

Qu’est-ce que vous diffusez ?

L’Acentrale varie entre l’accueil des paroles venant d’appels téléphoniques, de messages vocaux, de mails, des réactions sur le chat du site internet, des paroles récoltées ici ou là par chacun·e de nous ; des échanges critiques sur la réalité que nous vivons ; de la création sonore politique et artistique sur ce réel ; et des interludes musicaux, souvent en lien avec le contexte actuel ou avec les questions
abordées. Ils forment un ensemble de témoignages, de réactions, d’analyses, de colères, peurs et espoirs. Les prises d’antenne fluctuent selon les envies mais en ce moment, nous sommes en direct chaque samedi, de 12 heures à 20 heures, au moins.

 

Jingle - Acentrale
Pour écouter l’acentrale,
C’est ICI.

 

Est-ce que vous avez des conseils à donner pour celles et ceux qui voudraient se lancer ?

Les connaissances étant partagées et la conception que nous partageons de la radio sortant de l’expertise, elle est à la portée de tout le monde. Il suffit de se lancer et d’oser demander, soit par mail, soit dans la vraie vie hors confinement.
Pour enregistrer, un peu de matos est préférable mais on peut aussi se débrouiller avec son téléphone portable. Faites gaffe à vos niveaux et méfiez-vous du vent. Pour le montage et le mixage, il y a plein de logiciels gratuits (Audacity, Reaper, etc.) et de tutos en ligne. Nous utilisons Butt pour broadcaster.



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Médias libres

Thechangebook, réseau social associatif, non marchand, géré et financé par ses propres membres

TheChangeBook, réseau non marchand, présente toutes les fonctionnalités d’un réseau social, (publicité et exploitation des données en moins, serveur vocal en plus pour les A.G. décentralisées), mais il est d’abord et avant tout un outil collectif à gérer collectivement, un laboratoire in situ pour tendre vers l’autogestion.

Dijoncter Papier #2 est sorti !

Dijoncter Papier #2 est enfin disponible dans les lieux les plus (dé)branchés de Dijon ! Où le trouver ? Combien il coûte ? Que contient-il ? Cet article répond à toutes vos questions !

Les sites d’infos à Dijon c’est la champion’s league !

Invitation à découvrir un nouveau site d’information indépendant sur Dijon.

Articles de la même thématique : Radios libres

[Chalon] C’est la fin du confinement, c’est la fin de cocovidalocacaducul

C’est la fin du confinement, c’est la fin de cocovidalocacaducul

Eko des garrigues, pas de radio soupe pendant le confinement !

La radio Montpelliéraine continue sa programmation musicale pendant le confinement, pour ne pas laisser tomber nos oreilles dans les mains des radios soupes.

Fréquence Paris Plurielle, la voix des confiné·es sans voix

Radio Fréquences Paris Plurielle continue de donner la parole aux groupes les touchés par l’épidémie.