Eko des garrigues, pas de radio soupe pendant le confinement !



La radio Montpelliéraine continue sa programmation musicale pendant le confinement, pour ne pas laisser tomber nos oreilles dans les mains des radios soupes.

 
 
En cette période de confinement, les radios libres fleurissent et se réinventent. Nous en avons contacté pleins pour qu’elles nous racontent comment ça se passait de leur côté.
La chronique Radios Déconfinées présente chaque jour sur dijoncter une nouvelle radio.
Et pour introduire cette série, vous pouvez aussi lire Les voix déconfinées : le retour des radios libres ?

 

Est-ce que vous pouvez vous présenter ?

L’Eko (88.5 et ekodesgarrigues.com) a débuté en pirate en 1975.
Elle fonctionne toujours sans pub 24h/24 et 7 jours sur 7 avec des bénévoles et un seul salarié.

Là, elle est en mode confinée en dehors de son modeste local, presque un retour aux radios pirates.
Ce confinement change en effet notre mode de fonctionnement.
Un fonctionnement déjà à fond dans la débrouille en temps normal.

Qu’est-ce que vous diffusez ?

L’Eko est une radio musicale alternative rock et techno qui privilégie des courants musicaux que l’on n’entend pas ailleurs : Techno-hardcore, Noise, Experimental, Electro-acoustique, Punk... par exemple
Bref des musiques pas faciles d’accès dès le matin et en prog générale.
La poésie, la littérature et la création sonore sont à l’honneur.
C’est une terre d’accueil militante ouverte sur les modes de vie de demain au sein d’une radiodiffusion normalisatrice.
Le samedi et le dimanche nous diffusons en direct L’Acentrale, un collectif de radios.
Et pas mal de sons confinés dont chaque semaine une causerie du Maquis (Commune du
Maquis, Domaine de Bois bas, Minerve, Hérault ), des textes d’écrivains confinés.

 

Jingle - Eko des garrigues

 



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Médias libres

Attaque policière en Limousin : solidarité avec La Bogue et les inculpé·e·s

Suite aux perquisitions et arrestations du mardi 15 juin, qui ont eu lieu en Creuse et Haute-Vienne, la police s’est beaucoup interessée au site local du réseau mutu : labogue.info. Différents sites du réseau ont souhaités apporter leur solidarité avec les inculpés et défendre les médias participatifs.

Dijoncter, les dessous de la modé

Dijoncter.info est un site participatif animé par une équipe de modération. Mais au fait... Ça consiste en quoi la modération ?

Articles de la même thématique : Radios libres

L’Éphéméride Anarchiste sur Radiolutte : 19 Avril, Andrée Prévotel

Le 19 Avril 1912, naissait Andrée Prévotel, militante anarchiste, anarcho-syndicaliste et libre-penseuse.
À écouter également sur Radiolutte, les éphémérides de chacun des autres jours du mois.
Des éphémérides à produire collectivement ! Corrections et participations ouvertes et attendues sur thechangebook.org !

[Strasbourg] Podcast « À nos mort.e.s »

Le 31 octobre 2020, à l’occasion de Samhain, un moment suspendu entre la vie et la mort, entre le jour et la nuit, nous avons voulu célébrer nos mort-es à la Pigeonne, le squat queer féministe antiraciste de Strasbourg.
Iels n’auront pas notre tristesse. Transformons nos deuils en force et nos rages en puissances. Nous avons lu et diffusé les réponses à notre appel à créations militantes, fictives, poétiques. Ces textes ou sons célébrent de manière politique nos mort-es assassiné-es ou suicidé-es, victimes du sexisme, du racisme, de la transphobie et de la transmysogynie, de la putophobie et de la queerphobie.