Reprise de terres aux Vaîtes & Assises des jardins populaires en lutte


Doubs

Rendez-vous le samedi 2 avril 2022 aux Vaîtes à Besançon pour une marche contre la bétonisation, une reprise de terres et l’ ouverture des assises nationales des jardins populaires en lutte.

En mars 2021, les mobilisations des Soulèvements de la Terre avaient comencé par une marche en défense des terres des Vaîtes à Besançon et des Lentillères à Dijon. Nous demandions alors l’abandon ferme et définitif du projet d’écoquartier des Vaîtes, menaçant 34 hectares de jardins, terres maraîchères et espaces naturels.

Un an après, ces terres sont toujours menacées. Dans un nouveau « projet revisité », la mairie présente comme un « progrès » et un « consensus » la destruction de plus de 11 hectares dans sa première phase d’urbanisation.

Dans cette lutte, hier comme aujourd’hui, s’entremêlent défense du vivant, question sociale et question paysanne. Nous défendons aussi les terres des Vaites pour participer de manière solidaire à un mouvement d’ensemble pour la défense de la biodiversité et d’une alimentation de proximité et de qualité.

Nous réaffirmons que le projet de bétonisation des Vaîtes est un projet écocidaire, inutile, et qu’il doit être totalement abandonné, pas revu à la baisse ou réaménagé. Nous sommes à la croisée des chemins. L’écologie ne peut pas être un accompagnement de l’extinction du vivant, sous la forme d’un écoquartier « moins pire ». Elle doit être une écologie de lutte contre tous les projets destructeurs. L’époque l’exige. Le monde d’après doit advenir. Et ce projet d’écoquartier n’en fait pas partie.

Il est temps pour les Soulèvements de la terre de revenir aux Vaîtes avec une reprise de Terre et mise en culture de plus grande ampleur, ainsi que pour se relier au niveau national autour des Assises des jardins populaires en lutte (avec les jardins d’Aubervilliers, les jardins joyeux de Rouen, le quartier libre des Lentillères...)

JPEG - 131 ko

RDV le samedi 2 avril 2022 aux Vaîtes à Besançon
Marche contre la bétonisation. Reprise de terres.
Ouverture des assises nationales des jardins populaires en lutte.

Départ de la Chambre d’agriculture (rue de Belfort). Repas tiré du sac suivi d’un après-midi festif et fertile. Et le 3 avril, on continue...

Évènement facebook.



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Luttes territoriales

[Besançon] Tous au tribunal pour Claire !

Claire Guyon fait face à de multiples animosités des mairies alentours pour l’empêcher d’installer une ferme en agriculture biologique diversifiée. Ce vendredi matin à l’alpage de la Boivine (1220m d’altitude, près du Mont d’Or) où elle s’est installée la semaine dernière, Claire a reçu la visite d’un huissier et une convocation pour le lundi 16 mai.

La ZAP de Pertuis prépare son grand charivari

Dans la continuité des Soulèvemets de la Terre, la Zone À Patates, Zone à Défendre, lieu de résistance au projet d’artificialisation de 86 hectares en plaine de Durance à Pertuis.

La Fête de printemps des Lentilleres c’est pour fin mai !

Malgré la covid, les menaces de la mairie, et cette ignoble campagne présidentielle nous avons le plaisir de vous annoncer avec certitude la future Fête de Printemps du quartier des Lentilleres, qui se tiendra du 26 au 29 mai !

Articles de la même thématique : Manifestations

Face aux élections rassemblement !

On se retrouve place du 1 er mai à 19 heures ramène ta musique, de quoi grignoter, des drapeaux, des banderoles… Pour prendre le temps de discuter de la suite ou simplement ne pas être seul dans ce moment qui nous met en colère. Contre la résignation et la division, restons solidaires et déterminé.e.s.

400 personnes contre l’extrême droite

Ce samedi 16 avril, 400 personnes ont manifesté pour s’opposer à l’extrême droite et dénoncer les résultats du premier tour des élections présidentielles, avec une petite manif sauvage qui est venue égayé la fin du parcours officiel !