À Roybon comme ailleurs, encore et toujours contre Center Parcs !

Ce mardi 21 mai, le tribunal administratif de Lyon doit se prononcer pour ou contre la possibilité de continuer le projet de Center Parcs de Roybon en Isère.

En Saône et Loire et dans le Jura, les débuts des travaux sont compromis suite aux différentes mobilisations des populations, associations et collectifs.
Face aux intentions toujours vivaces de Pierre et Vacances d’aménager une zone humide et de marchandiser nos communs, des opposants jurassiens apportent leur soutien aux différentes composantes en lutte en Isère.
Il y a peu, le tribunal administratif de Besançon a rejeté le PLUi de la Communauté de Communes Coeur du Jura sur des motifs écologiques. En sera-t-il de même à Lyon ? Il serait en effet cohérent que le rendu de ce mardi soit en accord avec la récente sanction infligée par le tribunal bisontin aux bétonneurs et promoteurs de projets nuisibles...
CJOCP


P.-S.

La cour administrative d’appel de Lyon a ordonné dans son arrêt rendu le 21 mai une nouvelle expertise dans le dossier du Center parcs de Roybon. Elle demande une expertise afin de « caractériser puis redéfinir la superficie des zones humides en vue de la révision des mesures compensatoires ». Un préalable avant de se prononcer sur la demande de Pierre & Vacances d’annuler la décision du tribunal administratif de Grenoble qui avait annulé l’autorisation au titre de la loi sur l’eau délivrée par le préfet. Et de fait, mis un coup d’arrêt au projet du groupe de loisirs de construire dans la forêt des Chambarans mille cottages autour d’une bulle aquatique. Décision qui avait ensuite été confirmée par la cour administrative d’appel de Lyon.


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Communs

Alimentons notre territoire