Rassemblement pour soutenir le recours des Lentillères contre le PLUi et sa ville bidon



Jeudi 10 février, le recours des Lentillères contre le PLUi et le classement du Quartier Libre en « Zone à Urbaniser » sera jugé au Tribunal Administratif rue d’Assas. Rassemblons-nous devant pour manifester notre soutien au Quartier des Lentillères !

Si toi aussi tu penses…

Que le maire a abandonné le projet d’écoquartier aux Lentillères, et que c’est louche que les terres soient toujours classées comme Zone À Urbaniser.

Que si la mairie fait sa com’ écolo en affirmant sauver ces 9ha de la destruction, elle pourrait au moins l’inscrire juridiquement dans son Plan Local d’Urbanisme.

Que tout ça sent un peu l’hypocrisie, et qu’on devrait les pousser à plus de cohérence.

Que de toute manière les Lentillères ne sont ni une zone urbaine, ni une zone agricole, ni une zone naturelle, parce qu’elles sont déjà un QUARTIER LIBRE, et que si la mairie veut vraiment la mettre dans une case elle n’a qu’à créer une ZONE D’ÉCOLOGIES COMMUNALE pour respecter les vies et les luttes qui s’y construisent.

Alors viens soutenir le recours juridique des Lentillères contre la métropole !

Jeudi 10 février à 9h30
Devant le Tribunal Administratif rue d’Assas
Il y aura du café et peut-être même des crêpes…

Rappel des épisodes précédents :

Texte plus général sur l’urbanisme dijonnais :



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Justice

Le Conseil d’État sauve la reconnaissance faciale du fichier TAJ

"Le 26 avril 2022, le Conseil d’État a rejeté nos critiques contre l’utilisation massive de la reconnaissance faciale par la police dans le TAJ traitement des antécédents judiciaires »). Il s’agit d’une défaite cinglante, qui affirme encore davantage le Conseil d’État dans son rôle de défenseur de la surveillance de masse, sans plus aucune considération pour le respect des droits des personnes. Nous avons l’habitude de perdre et de ne pas nous résigner : trouvons dans cette défaite les futures pistes de notre lutte."

Nouveau procès des Faucheurs Volontaires à Dijon !

Lundi 4 avril à 13 h30, 6 Faucheurs volontaires de Côte-d’Or comparaissent au TGI de Dijon pour être jugés suite à la destruction d’une parcelle d’essai de colza par une centaine de personnes en 2017 à Villy-le-Moutiers. Rassemblement et pique-nique de soutien devant le tribunal.

Un Faucheur Volontaire d’OGM de Côte d’Or convoqué au commissariat

Une inspection citoyenne revendiquée par 80 Faucheur.ses Volontaires venu.e.s de toute la France a eu lieu le 10 novembre 2021 dans l’entreprise RAGT Semence de Calmont dans l’Aveyron. Après une dizaine d’auditions dans l’Aveyron, Pierre Clément est le quatrième Faucheur de Côte d’Or a être entendu pour cette affaire.

Articles de la même thématique : Bétonisation

Quartier libre des Lentillères : Construire et défendre la Zone d’Ecologies Communale.

180 personnes et collectifs « penseur.euses et bâtisseur.euses de la ville » apportent leur soutien au quartier libre des Lentillères, à sa ZEC (Zone d’Ecologies Communale) ainsi qu’aux formes d’habitats diverses et multiplient qui peuplent le quartier ! Merci à elleux, leur soutien est précieux et sera déterminant dans la bataille !

Errance Urbaine #22 - Avril 2022

L’actualité vue par les rues de Dijon et alentours ces dernières semaines. Au programme ce mois-ci de l’antifascisme, des élections, et des nouvelles des Lentillères.