TF 12. Mathieu Rigouste : L’enférocement policier



Dans cet épisode de ThinkerFlou, Kawa TV est allé discuter avec Mathieu Rigouste, chercheur indépendant en sciences sociales, des liens entre la colonisation, le racisme et la police, à l’occasion de la réédition de La domination policière à La Fabrique.

Dans cet entretien pour Kawa TV, Mathieu Rigouste retrace les différentes généalogies de la police contemporaine. À travers trois origines majeures, le chercheur en sciences humaines et sociales restitue les fonctions originelles des forces de police occidentales.

Par une approche complexe, le sociologue soulève comment le système esclavagiste, le capitalisme patriarcal et la « grande ville bourgeoise » ont été les sources d’apparition des schémas fonctionnels du pouvoir policier et ce, jusqu’à aujourd’hui.

Faisant le lien entre l’institution policière et la colonisation, il explique comment perdurent des liens évidents entre les pratiques coloniales, les fonctionnements néo-coloniaux et ce qu’il appelle les « enclaves endocoloniales » visées par une guerre permanente de l’État contre les « damnés à l’intérieur ».

Pour Mathieu Rigouste, la police a un rôle protecteur... de l’ordre et des intérêts économiques !
Et c’est en grande partie cela qui explique l’enférocement exacerbé du pouvoir policier français depuis maintenant quelques décennies - et encore plus depuis une dizaine d’années -.

Un angle politique radical qui tient à historiciser méthodiquement le réel !



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Police

Un CRS mutile un père de famille : il est acquitté par la justice

La nausée. C’est le seul sentiment possible après le procès qui a eu lieu pendant trois jours au tribunal de Paris. Une nausée qui ne passe pas. Un CRS qui mutile à vie un père de famille avec une grenade lancée illégalement est acquitté par la justice.

Articles de la même thématique : Violences policières

S3 EP4 - Iran (2/2) : Marg Bar Dictator

L’Actu des Oublié.es évoque deux fois par mois l’actu des luttes dans le monde. Cette semaine, deuxième volet sur la Révolution en cours en Iran.

Bilan de la répression et défense collective à Sainte Soline

« Pas moins de 7 hélicoptère et plus de 1700 FDO, un dispositif dont le coût est estimé à plus d’un million d’euros. », « une soixantaine de [manifestant·es] blessé·es dont 6 hospitalisé·es », 4 personnes placées en garde à vue", une personne arrêtée sur son lit d’hôpital... retour sur la répression des manifestations anti-bassines.