[Fil info] Expulsion au squat de la CPAM

Lundi en début d’après-midi, les forces de l’ordre ont engagé une opération d’expulsion de l’ancienne CPAM de Chenôve, occupée depuis octobre 2018 par environ 80 personnes migrantes. Depuis, des interventions et des rassemblements ont lieu tous les jours pour obtenir leur relogement.

Les points à retenir :
  • L’ancienne CPAM de Chenôve, occupée depuis octobre 2018, a été expulsée lundi 9 septembre à 14h
  • Suite à la mobilisation des habitants et de leurs soutiens, la mairie leur a mis à disposition l’aire de passage du Chemin des Cailloux (un terrain nu pour caravanes, excentré, sans abri )

Les autres articles à propos de l’expulsion :

  • Des personnes interpellées

    Au moins deux personnes auraient été interpellées et transférées dans les locaux de la police aux frontières de Chenôve avant un transfert au centre de rétention de Metz. Elles risquent une expulsion hors de France.

    JPEG - 701.5 ko
  • Un batiment occupé depuis octobre 2018

    Occupé depuis le 7 octobre 2018, cet ancien batiment de la CPAM accueillait environ 80 personnes migrantes.
    Cette occupation avait reçu un large soutien dans son quartier, notamment de la part de la paroisse et, à demi-mot, de la municipalité.

    [Fil info] Ouverture d’une maison à Chenôve pour les migrant·es

    50 personnes migrantes qui étaient à la rue depuis les expulsions successives de XXL et de Stalingrad ont élu domicile Boulevard Bazin à Chenôve. Elles ont besoin de soutien. Suivez le fil d’info.

    12 novembre 2018
  • Rendez-vous à 18h place Wilson !

    Un rassemblement de soutien aura lieu ce soir à 18h. Rendez-vous place Wilson, faites tourner le mot !

  • Une expulsion la veille de l’audience au tribunal administratif

    Cette opération a lieu la veille d’une audience au tribunal d’instance, audience qui devait statuer sur le sort de la CPAM.

    Les demandeurs d’asile de la CPAM ont besoin de soutien !

    Ce mardi 10 septembre, une nouvelle audience est convoquée par le juge de l’exécution afin de statuer sur le sort de la CPAM occupée. Nous appelons donc à venir soutenir les habitants pour ré-affirmer avec eux la nécessité absolue de pouvoir continuer à vivre dans ces locaux tant qu’aucune autre solution n’est proposée et alors même qu’aucun projet n’est en cours sur ce bâtiment.

    9 septembre
0 | 10 | 20 | 30


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document