Sale temps pour les capitalistes : Rabasse.info rejoint le réseau Mutu pour relayer les luttes de Franche-Comté !

Lira et Liana ont le droit de vivre avec leur papa : Rassemblement de soutien



Le père de Lira et Liana est enfermé en centre de rétention et risque une expulsion à tout moment. Un rassemblement de soutien est organisé par les représentant·es des parents d’élève de leur école mercredi 10 novembre.

Lira et Liana K ont trois ans et huit ans, elles sont nées en France de parents kosovars, vont à l’école à Dijon. Leur père et leur mère vivent en France depuis 10 ans. Leur sœur aînée âgée de 20 ans bénéficie d’un titre de séjour et fait des études pour travailler dans l’industrie. Leurs tantes sont citoyennes françaises.

Et pourtant, elles risquent d’être séparées de leur père aujourd’hui retenu en centre de rétention administrative et menacé d’expulsion alors qu’il remplit toutes les conditions pour être régularisé.

La seule « faute » qui lui est reprochée : une erreur dans ses démarches administratives.

La France est signataire de la convention internationale des droits de l’enfant qui garantit le droit des enfants de vivre avec leurs parents. Ce droit doit être respecté. L’appliquer est une question
d’humanité élémentaire.

Représentants des parents d’élèves, enseignants, habitants du quartier, associations, élus sont intervenus en sa faveur auprès du préfet de Côte d’Or. Ils doivent être entendus.

Monsieur K doit pouvoir rentrer chez lui à Dijon, vivre avec sa famille, travailler.


Rassemblement de soutien le mercredi 10 novembre à 8h30 devant l’école Jean-Baptiste Lallemand 1 bis Avenue du Lac Dijon

Les représentants des parents d’élèves de l’école Jean-Baptiste Lallemand

soutenu par :

  • Collectif de soutien aux demandeurs d’asile et migrants ( ACAT Dijon / Action Catholique Ouvrière / AFRANE Bourgogne/ AGIRabcd 21/ AIDES Bourgogne Franche Comté/Amis de la Confédération Paysanne/ Amnesty International Dijon / APF France Handicap/ ATTAC21 / ATMF Dijon / CFDT
    21 / CGT 21 /Clos exister/ Club Unesco Dijon / CCFD-Terre Solidaire / CNT 21 / Collectif du lycée d’accueil international Le Castel / Confédération Paysanne/ Confédération Syndicale des Familles / Espace Autogéré des Tanneries / Euphorbe en Illabakan / FCPE / FSU 21 / LVN personnalistes et citoyens / Ligue des Droits de l’Homme / MAN / Mouvement de la Paix/Maison Phare Fontaine d’Ouche/ MRAP / Pastorale des Migrants / RESF 21 / SAF / SNES FSU / SOS Refoulement / SOS Racisme / Solidaires / Solidarité afghane / Sud santé sociaux / UJFP / UNEF/ Tends la Main / Urgence Solidaire )


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : École primaire

[Auxerre] Carte scolaire : Ce n’est pas fini ! Appel à rassemblement le 13 mars

Après le boycott du conseil départemental de l’éducation nationale (CDEN) du 8 mars par l’ensemble des organisations syndicales et la fédération des conseils de parents d’élèves (FCPE), le DASEN est contraint de convoquer un nouveau CDEN. Mobilisons-nous pour peser encore davantage et obtenir des avancées significatives !

Articles de la même thématique : CRA

[Podcast] CRA, 115 propos d’hommes séquestrés

Un projet de CRA (Centre de Rétention Administrative) menace de s’implanter à Dijon, un collectif s’organise pour empêcher cela. Dans ce cadre, une soirée a eu lieu le jeudi 23 mai à la Librairie la Fleur qui pousse à l’intérieur pour échanger autour du livre CRA, 115 propos d’hommes séquestrés de Mathieu Gabard.

Soirée lutte anti-CRA

Un projet de CRA (Centre de Rétention Administrative) menace de s’implanter à Dijon, un collectif s’organise pour empêcher cela. Dans ce cadre, une soirée de lutte aura lieu le jeudi 23 mai à 19h à la Librairie la Fleur qui pousse à l’intérieur.