[Appel à manifestation] Contre les expulsions, SOLIDARITÉ !

Appel à rassemblement et manifestation contre les expulsions de personnes migrantes le jeudi 18 octobre au départ du lycée Castel.

Contre les expulsions, SOLIDARITÉ !

« Fuir la guerre, traverser le désert, traverser la mer, et voilà l’hiver… Dijon, 80 réfugié·es à la rue »

C’est un slogan d’une banderole qu’on a pu voir récemment sur Dijon. La raison ? 80 réfugié·es ont été expulsé·es de force de leur lieu de vie. Les détracteurs parleront de « squat », de « pratiques illégales » ou encore « de violation de domicile ». Nous, nous le voyons comme une défaillance de l’État qui n’assume pas ses responsabilités quand aux conséquences de ses actes. Ces 80 personnes ont fuit guerres, massacres, oppressions… Pour certain·es, ce fut la mort assurée par l’oppresseur, la maladie, la faim, pour d’autres, la mort dans la méditerranée (17 000 depuis 2014) ou alors croiser la route de groupuscules d’extrême droite néo-nazis de plus en plus présents en Europe, à l’image d’Aube Dorée en Grèce ou des ultras-catholiques qui pullulent en Hongrie.
Nous nous rappelons tous et toutes les images des manifestations de Chemnitz en Allemagne, où les slogans et actes nauséabonds étaient scandés sous des signes de mains levés. Pour les plus chanceux-ses [si l’on puis dire], c’est l’arrivée en Europe. Enfin si elles/ils ne se font pas refouler aux frontières défendues par les soldats de l’organisation européenne Frontex. Armé·es jusqu’aux dents avec un arsenal digne des plus gros blockbusters. Souvent secondé·es par de nombreuses milices d’extrême-droite. Est-ce vraiment nécessaire face à des familles de civils désarmé·es ? Une fois ces frontières franchies, un autre défi est de taille. Celui de la carte de séjour, nécessaire pour travailler, avoir un logement, rester en Europe… C’est sans oublier la pression constante des États, qui répriment à coups de matraque, de gaz, d’expulsions, de contrôles abusifs, de pressions administratives… Tout élan de solidarité de la part d’associations, syndicats, collectif, citoyen·nes, étudiant·es, lycéen·nes est tué dans l’œuf.

On a en tête les blocage de distributions alimentaire à Calais par les chiens de garde des institutions et, les réquisitions de matériel toujours par ces mêmes policiers. Mais aussi les immondes centres de rétentions administrative – utilisé pour retenir les « étranger » auxquels l’administration ne reconnaît pas le droit de séjourner sur le territoire. Le passage de Gérard Collomb au ministère de l’intérieur n’est pas allé en faveur de nos camarades exilé·es. Sa loi asile et immigration est à l’image de leur politique xénophobe et raciste. On lui souhaite un bon retour à Lyon, là où il a excellé pendant 16 ans avec sa politique d’éloignement de la misère du centre-ville, qui s’est faite à coup de lois abjectes, de répression et de destruction de lieux de vie. Ce qui a laissé place libre à l’extrême droite. Génération Identitaire, avait même proposé son aide au ministre de l’intérieur pour gérer la défense des frontières.

Le lycée Le Castel, les associations, les collectifs, se mobilisent corps et âmes pour sauver et offrir une meilleure vie à ces exilé·es. Et nous, nous devons aussi les aider et entrer dans ces collectifs, ce n’est que par l’organisation, la détermination, la solidarité que nous pourrons faire changer les choses. Aujourd’hui, au lycée le Castel, plusieurs cas sont critiques, une famille sera expulsée aux alentours de fin novembre, après une bataille acharnée pour apprendre le français, décrocher un bac, et avoir des promesses d’embauches.
Le 06/10 un mouvement national pour l’accueil de l’Aquarius a été lancé, des milliers de personnes se sont retrouvées dans les rues pour exiger l’accueil de ce bateau humanitaire.
Nous devons alors nous organiser, nous engager dans cette lutte humaniste, ouvrons des squats, créons des associations, aidons celles déjà existantes, ouvrons des amphis sur la fac, manifestons, RÊVONS à un avenir meilleur !

RENDEZ-VOUS DEVANT LE LYCÉE LE CASTEL LE 18/10 Toute la journée, musique, débats, repas, et départ en manifestation à 16h


Communiqué du collectif de soutien aux demandeurs d’asile et migrants

Les associations et syndicats membres du collectif de soutien aux demandeurs d’asile et migrants soutiennent l’appel des collectifs lycée Simone Weil, collège des Lentillères, Lycée d’Accueil International Le Castel

Des papiers ici et maintenant !

Depuis plusieurs années, l’académie de Dijon se mobilise pour accueillir dignement des jeunes arrivant de l’étranger. Depuis plusieurs années, nous accueillons ces élèves confiés par le rectorat pour être scolarisés et intégrés au mieux dans notre système scolaire. Depuis plusieurs années, les personnels, les professeurs, les parents d’élèves et les élèves de différentes écoles, collèges et lycées déploient une énergie de tous les instants pour accompagner ces jeunes qui eux-mêmes font preuve d’une motivation exemplaire.

Mais aujourd’hui, nous sommes en colère :

  • Parce que la préfecture ruine tous ces efforts en promulguant des OQTF, sans tenir compte des situations particulières.
  • Parce que sa lecture restrictive des droits des familles conduit à la dispersion de celles-ci obligées de se cacher, d’avoir à choisir entre se séparer de leurs enfants scolarisés ou de les déscolariser face aux menaces des gendarmes de les retrouver par le biais de l’école. Oui ! Aujourd’hui, en France, on fait ce chantage à l’école !
  • Parce que des enfants mineurs isolés dorment à la rue : demandant l’accueil au conseil départemental, celui-ci retarde les rendez-vous pour les prises en charge, conteste les minorités et pendant ce temps, loin d’avoir le bénéfice du doute ces jeunes dorment dehors.
  • Parce qu’en dépit des multiples mobilisations antérieures, des jeunes arrivés mineurs et pris en charge par le conseil départemental fêtent encore leur 18e anniversaire dans la rue, au lieu de bénéficier d’une régularisation et d’une continuité de prise en charge à 18 ans.
  • Parce que ces incohérences entre les services de l’Etat, les uns déployant des efforts pour accueillir, les autres excluant et expulsant de manière obsessionnelle, créent de la peur, de l’incompréhension et de la révolte.

Nous disons : ça suffit !

Montrons que la France reste une terre d’accueil, solidaire et ouverte au monde, montrons qu’en France, la fraternité, l’accueil, l’égalité à l’école et dans la société sont encore des valeurs, en venant manifester :

Départ du Lycée Le Castel

Jeudi 18 octobre - 16h

et à la préfecture à partir de 17h30

VENEZ NOMBREUX

Les associations du collectif de soutien aux demandeurs d’asile et migrants : ACAT Dijon / Action Catholique Ouvrière / AGIRabcd 21/Amis de la Confédération Paysanne/ Amnesty International Dijon /Association des Paralysés de France/ ATTAC 21 / ATMF Dijon / CFDT 21 / CGT 21 / /CCFD Terre Solidaire/Clubs UNESCO /CNT 21 /Collectif du lycée d’accueil inter-national du Castel/Confédération Paysanne/ CSF / Espace Autogéré des Tanneries / Euphorbe en Illabakan / FCPE / FSU 21 / LVN personnalistes et citoyens / Ligue des Droits de l’Homme / MAN /Mouvement de la Paix/ MRAP / Pastorale des Migrants / RESF 21 /SAF /SNES FSU/ SOS Refoulement / SOS racisme / Solidaires / Solidarité afghane /Sud santé sociaux/ UJFP / UNEF/ Tends la Main / Urgence Solidaire


Voir en ligne : Mobilisation contre les expulsions

P.-S.