[GJ Acte IV] Suivi de la journée

Suivi des différents moments de cette belle journée de manifestation...

[GJ Acte IV] Brouillard et possibles

Comment on sait quand on vit un évènement de l’ordre du soulèvement ou de la répétition ? Qu’est-ce qui fait un soulèvement ? Et jusqu’où est-on prêts à composer ? Après 4 semaines de mobilisation, retour critique sur la manifestation dijonnaise du samedi 8 décembre.

5 mars

Pour nous transmettre de l’info : contact[at]dijoncter.info

Et n’oubliez pas de lire les Conseils de Mamie Manif’, et de contacter la Caisse de solidarité contre la répression en cas d’arrestation ou de violences : 07 60 63 50 83
Suivi: 38 mises à jour. La plus récente en premier | la plus ancienne en premier
  • Quelques mots de la fin

    JPEG - 37.3 ko
    JPEG - 40.2 ko
    JPEG - 38.9 ko
    JPEG - 38.3 ko
    JPEG - 45.2 ko
  • Le Bien Public préfère les chiffres de la pref

    Le Bien Public affirmait il y a une heure qu’une trentaine de personnes avaient été blessées aujourd’hui. Il titre à présent « 7 personnes blessées selon la Préfecture ». C’est sympa de préférer les chiffres de la pref plutôt que l’information de terrain !

  • La république couverte de gaz

    Les flics ont fait une grosse charge et se sont déployé sur toutes les entrées de la place de la République, repoussant les gens sur l’avenue du drapeau ou le boulevard Clemenceau. Ils ont gazé toute la place, manège et marché de Noel compris.

  • Saisie de matériel de soin

    Vers midi, les flics ont saisi du matériel de soin que des personnes avaient apporté pour pouvoir apporter des premiers secours, ils ont pris des bandages, des strips, etc.

  • Rue du nord

    Rue du nord, les flics ont gazé très lourdement et ont arraché les masques à gaz de certaines personnes qui ont suffoqué.

  • Assaut sur la place de la rep

    Les flics charge sur la place de la République depuis la Trémouille.

  • Paris : une cinquantaine de blessé·es

    Un journaliste du Parisien blessé témoigne :
    Je viens de prendre un tir de flash-ball dans la nuque. Tir dans le dos à 2 mètres de distance, à bout portant« , a écrit Yann Foreix sur Twitter. »J’ai perdu connaissance quelques secondes au sol puis j’ai été aidé par plusieurs manifestants, que je remercie, à me relever. J’ai cru à un pavé. Je suis évacué à l’hôpital", a-t-il ajouté.

  • Toujours 1000 personnes à la Rep

    Une ligne de Gendarme Mobile s’est déployé sur le boulevard Trémouille, l’ambiance redescend un peu mais il y a toujours un paquet de gens place de la République.

  • Le nuit tombe, les torches s’allument

    JPEG - 443.3 ko
  • La voiture du Bien Public taguée

    JPEG - 254.1 ko
  • Nos tageurs ont du talents

    JPEG - 496.4 ko
  • Intéressant... !

    A lire sur Twitter
  • Tir de Flashball

    JPEG - 326.5 ko
  • Tags autour de la Rep

    JPEG - 651 ko
    JPEG - 674.2 ko
    JPEG - 658.4 ko
  • Rue des godrans

    JPEG - 273.1 ko
  • Flashball rue d’assas & rue du Nord

    Les manifestant·es sont tout autour de la préfecture, rue d’assas, rue du nord et place de la République.
    Ça tire au flashball rue d’assas et rue du nord.
    Au moins deux personnes touchées légèrement à la jambe,
    Gare à vos yeux ! Protéger vos visages !
    De grosses équipes de médic assurent !

    JPEG - 43.6 ko
    JPEG - 30.8 ko
    JPEG - 77.5 ko
  • Départ de la Rép vers Darcy

    Gros cortège qui part de la république en direction de Darcy.

    JPEG - 373.4 ko
    JPEG - 973.3 ko
  • Blocage rue Garibaldi

    Les flics ont bloqué la rue Garibaldi, et sont partis en direction de la Toison d’or.

  • Un groupe est parti en direction de la toison d’or

    Une cinquantaine de personnes rejoint la Toison. Pacifiquement il parait.
    Pendant ce temps ça continue de gazer sévère sur la république.

    JPEG - 425.6 ko
  • Marche pour le climat

    C’est le début du rassemblement de la marche pour le Climat !

    JPEG - 377.6 ko
    JPEG - 145 ko
  • République, Grangier, Lib’

    Un bon millier de personnes est resté sur la place de la République, bloqué à l’entrée de la rue de la préfecture. Le cortège est statique et les flics gazent à fond.
    Le reste du cortège s’étale de Grangier à la place de la lib’.

  • Des armes par destination...

    On demande à voir... Sachant que tout objet qui risque de te faire mal si tu te le prends dans la gueule est une arme par destination... Quelle belle invention juridique !

    A lire sur Twitter
  • Le cortège descend la rue de la liberté interdite !

    Après avoir été bloqué par les flics en haut de la rue de la liberté, tout le monde s’est éparpillé dans les rues avoisinantes, pour réussir à se retrouver dans la rue de la liberté ! Pourtant interdite à la manifestation ;)

    L’ambiance ressemble à celle de la semaine dernière, tous les gilets jaunes se mêlent aux courses de Noël, ça crie « Macron démission » et « Dijon, debout, soulève-toi ! »
    Les flics se baladent autour,
    Les baceux mettent leur casque et leur gants en haut des Galeries Lafayette, gazeuse en main.

    JPEG - 87.4 ko
    JPEG - 75.3 ko
    JPEG - 87.7 ko
    JPEG - 81.6 ko
  • Grangier Notre-Dame

    Le cortège bouge de la place Grangier à Notre-Dame

  • Démenti : en fait si, les gens chantent la marseillaise

    Bon, on aurait été mal informé...

  • Godran

    Les flics auraient tenté de bloquer la rue des Godrans, ils auraient lâché l’affaire et arrêté une ou plusieurs personnes avec un caddie. Si vous avez vu l’interpellation, appellez la caisse de so : 07 60 63 50 83

  • Flics en civil rue de la lib’

    A lire sur Twitter
    JPEG - 196.5 ko
  • Arrivée à Darcy

    500 personnes sont arrivées à Darcy,
    et la bonne nouvelle du jour : on n’a toujours pas entendu la Marseillaise !

    PNG - 2 Mo
  • Première lacrymo

    Les flics gazent.
    Souvenez-vous : respiration calme, pas d’eau, du sérum physiologique pour les yeux, du maalox pour la peau !

  • Le cortège remonte sur le boulevard Tremouille

    Plusieurs centaine de personnes.

    JPEG - 119.1 ko
  • Le commissaire est parmi nous !

    Le commissaire Di Bartolo dirige les opérations, avec sa filouterie habituelle....

    JPEG - 395.9 ko
  • Le cortège avance dans la rue de la pref

    Plusieurs centaines de personnes avancent vers les grilles de la pref.
    Les flics ont lancé les premières sommations.

    JPEG - 352.4 ko
  • Fouilles autour de la République

    Plusieurs personnes se sont faites fouillées aux abords de la place de la République.
    Tout ce qui porte un gilet jaune se fait fouiller et les masques sont confisqués.
    Pas de contrôle systématique.

  • La rue de la Préfecture fermée avec des grilles

    JPEG - 1.4 Mo
  • Interdiction de manifester

    La préfecture a interdit de manifester dans la rue de la Liberté, la rue de la Préfecture, la rue de Soissons, la place de la Banque et la rue de Suzon.
    C’était déjà le cas samedi 24 novembre et ça n’avait rien empêché, donc aucune crainte !
    Par contre, ça donne plus de droit aux flics, qui pourront procéder à des contrôles et à des fouilles plus facilement.

  • Un peu de lecture pour se mettre en forme !

    Retrouvez les récits de toutes les autres journées de manifestations sur Dijoncter :

    Et un texte de revue de presse et d’analyse :

  • Le marché est vide

    Normalement, le marché doit fermer à 11h.
    Très peu de vendeurs se sont installés ce matin : sûrement pour mieux se préparer pour la manif’ ;)

  • Centre ville occupé

    Comme hier, les flics sont nombreux au centre-ville, particulièrement autour des lieux de pouvoir : Préfecture et Hôtel de ville.
    Ils sont aussi à tous les carrefours des rues pietonnes de l’hyper-centre.
    On a pas entendu parler de contrôle pour le moment, mais mieux vaut ne pas se balader n’importe comment.

    JPEG - 79.4 ko


Proposer un complément d'info

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?