[Dijon] Discussion autour du livre « La Bande noire » au Black Market

Discussion autour du livre La Bande noire, propagande par le fait dans le bassin minier (1878-1885) avec son auteur Yves Meunier. Samedi 7 novembre à 14h au Black Market.

La Bande noire
Propagande par le fait dans le bassin minier (1878-1885)
Yves Meunier
L’échappée, 2017

Dans la nuit du 15 au 16 août 1882, des jeunes mineurs en rébellion contre la toute-puissance de l’Église, alliée au patronat des mines, font exploser la rosace et l’entrée d’une chapelle dans le bassin houiller de Saône-et-Loire. C’est le début d’une longue série d’actions qui vont secouer pendant trois ans la région de Montceau-les-Mines au rythme des dynamitages d’édifices religieux et de domiciles de petits chefs à la solde du patronat.
Animés par un esprit de révolte, ces anarchistes sont connus sous le nom de la Bande noire. Ils se réunissent dans les bois ou dans les auberges pour préparer des coups qu’ils réalisent le plus souvent à la faveur de l’obscurité. Moins résignés que leurs aînés, ils ne cesseront de dénoncer la dureté de leurs conditions de travail au fond des puits, mais aussi la misère sociale qui règne au dehors, où l’impitoyable patron de la Compagnie des mines impose un redoutable ordre moral et défend les pires injustices.
À partir de nombreux documents d’archives et témoignages d’époque, ce livre qui se lit comme un récit palpitant au plus près des protagonistes, revient sur l’histoire mouvementée de la Bande noire. Il montre comment, quelques années avant les célèbres attentats anarchistes perpétrés à Paris dans les années 1890, de jeunes révoltés firent de la propagande par le fait leur meilleure arme pour renverser la table et échapper à l’enfer de la mine.

JPEG - 337 ko


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Discussion - Débat

Zadenvies : compte-rendu des discussions

Après 5 journées de Rencontres Intergalactiques (dont les compte-rendus sont en ligne sur dijoncter : 1er et 2e journée, 3e journée, 4e journée et 5e journée) , l’Ambazada accueillait Zadenvies pour un week-end de discussion centrée autour de l’écologie.
Quelques personnes des Lentillères avaient répondu à l’invitation de la Zad de Notre-Dame-des-Landes pour participer aux discussions qui y avaient lieu. C’est l’occasion de relayer ces rencontres sur Dijoncter.

Rencontres intergalactique à la zad : 5e journée

Quelques personnes des Lentillères ont répondu à l’invitation de la Zad de Notre-Dame-des-Landes pour participer aux discussions qui y ont lieu cette semaine. C’est l’occasion de relayer ces rencontres sur Dijoncter. Au programme de cette 5e journée : Hirak algérien, mouvement Yoallahsuuren et réflexion anthropologique sur nos rapports à la production.

Articles de la même thématique : Lectures

Le Gang de la Clémentine, récit du mouvement social à Chalon-sur-saone

Le Gang de la Clémentine défraya la chronique pour la première fois au cours de l’hiver 2019-2020, dans la petite ville de Chalon-sur-Saône. Son origine se confond avec celle du mouvement social contre la retraite à points.
Ce récit est une reconstitution des faits qui se déroulèrent au cours de cet hiver.