Errance Urbaine #19 - Hiver-Printemps 2021

L’actualité vue par les rues de Dijon et alentours ces derniers mois. Au programme des manifs, la culture en lutte, de l’antifascisme rural, des jardins en lutte, et encore des manifs.

Maskarade

Le 6 mars avait lieu une manifestation contre les lois liberticides et en soutien aux organisateur·ices de la free party de Lieuron, qui avait défrayé la chronique le soir du nouvel an.

JPEG - 1 Mo
JPEG - 641.5 ko

C’est toujours bon de le rappeler. Les conseils de base pour s’en sortir face à la police et à justice c’est par là.

JPEG - 706.8 ko
JPEG - 488.9 ko

Tout est chaos, génération désenchantée... la convergence des luttes entre les fans de Mylène Farmer et les adeptes de la free party est en marche.


Ensauvagement de nos campagnes

JPEG - 65 ko
JPEG - 52.6 ko
JPEG - 84.3 ko
JPEG - 85.7 ko

Le village de Commarin, 123 âmes au dernier recensement, vit dans la peur depuis cette sinistre nuit où trois A cerclés ont été tracés à la bombe de peinture sur deux panneaux. « Dimanche 2 mai, au petit matin, nous avons découvert des tags anarchistes peints à l’encre rouge dans la nuit de samedi sur le panneau d’affichage communal ainsi que sur celui destiné à la campagne électorale en cours. On ne s’attend pas à cela dans nos campagnes » explique ainsi le maire de la commune au Bien Public. Parce que oui, le péril anarchiste ça fait vendre du papier, le BP a donc jugé que ces trois tags méritaient un article.
Le chatelain local poursuit : « Le message d’information annonçant l’exposition de l’artiste Kevin Pearsh et le panneau publicitaire de notre café terrasse a reçu le même traitement. Il va être difficile et onéreux de les remettre en état avant l’ouverture de la saison touristique ». À 3€ la bouteille d’acétone pas sur que ce pauvre chatelain s’en relève un jour...


1er mai

JPEG - 55.1 ko
JPEG - 53.9 ko
JPEG - 50.9 ko
JPEG - 53.8 ko
JPEG - 80.9 ko
JPEG - 67.8 ko
JPEG - 76.8 ko
JPEG - 78 ko
JPEG - 415.3 ko
JPEG - 872.6 ko
JPEG - 69.7 ko
JPEG - 161.9 ko
JPEG - 155.9 ko

Graffitis et collages vus pendant la manifestation du 1er mai.
À part la première, les photos des collages viennent de @blickdelpueblo


Le monde de la culture en lutte

JPEG - 87.2 ko
JPEG - 91.4 ko
JPEG - 114.8 ko

Depuis le 15 mars, des intermittent·es et leurs soutiens occupent le Grand Théâtre de Dijon dans le cadre d’un mouvement national d’occupation de lieux culturels. Ils et elles se battent principalement pour l’abrogation de la réforme de l’assurance-chômage et la réouverture des lieux culturels, à coup de happenings et d’agora publiques. Ils et elles ont aussi manifesté leur présence partout en ville avec des affiches signées RNST.


Antifascisme

JPEG - 58.5 ko
JPEG - 34.7 ko

Vu du côté de la Saône-et-Loire, via la page facebook de Saône-et-Loire antifasciste


Lentillères

JPEG - 462.8 ko
JPEG - 527.4 ko
JPEG - 488 ko
JPEG - 434.7 ko
JPEG - 578.6 ko

Bâtir aussi

JPEG - 614.8 ko
JPEG - 452.2 ko
JPEG - 636 ko
JPEG - 594.8 ko
JPEG - 657.2 ko

Samedi 15 mai, pour célébrer son 11e printemps, le quartier libre des Lentillères manifestait sous une pluie battante, ce qui n’a pas empêché les colleur·euses et peintres en batiment de redécorer un peu les tristes murs de la rue d’Auxonne.
La manif s’est terminée par l’inauguration de la charpente d’un nouveau bâtiment sur le quartier.


Caméras

JPEG - 335.6 ko
JPEG - 365.7 ko

Si vous non plus vous n’aimez pas les caméras vous allez être servis : ces dernières semaines, de nouvelles installations ont été annoncées à Talant, Chevigny, Bellefond et à Dijon. À Dijon, l’adjointe à la sécurité a même évoqué la mise en place de « nouvelles caméras, beaucoup plus coûteuses, et plus fines, [qui] travaillent sur le son ». Pour le dire autrement : des micros espions dans les rues.
On vous rappelle par ailleurs l’existence d’une cartographie participative de la videosurveillance à Dijon et alentours : Dijon sous surveillance n’hésitez pas à y jeter un oeil en cas de besoin, et à y apporter vos contributions.


Palestine

JPEG - 754.7 ko
JPEG - 489.3 ko
JPEG - 629 ko

Depuis avril la guerre ouverte de l’État israélien contre les populations palestiniennes a repris. À la suite d’émeutes provoquées par des expulsions d’habitant·es palestinien·nes d’un quartier de Jérusalem, la tension est montée jusqu’à des niveaux qui n’avaient pas été atteints depuis plusieurs années, avec des dizaines de bombardements quotidiens contre la bande de Gaza. Plus de 200 palestinien·nes, dont de nombreu·ses civil·es ont été tué·es par les bombardements israéliens, et on compte une douzaine de mort·es côté israélien, tué·es par des roquettes artisanales tirées de puis la bande de Gaza.
Partout dans le monde des rassemblements de soutien au peuple palestinien ont eu lieu. En France la plupart de ceux prévus pendant le week-end du 15-16 mai ont été interdit parce que Darmanin l’avait décidé. Ils ont malgré tout eu lieu dans plusieurs villes. De nouveaux appels à rassemblement circulent déjà pour le week-end du 22-23.


Engrenage

JPEG - 123 ko
JPEG - 102.1 ko

Pendant la dernière semaine d’avril, la mairie et la préfecture ont lancé une opération d’envergure pour expulser une partie des jardins de l’Engrenage, occupés et cultivés depuis bientôt 1 an.
Après 4 jours de bataille intense, les flics et les bétonneurs sont partis, laissant derrière eux un terrain devasté, constellé de cratères, et séparé de la partie intacte des jardins par un mur de 2 m de haut.
Comme beaucoup de ces prédécesseurs, ce mur de la honte a offert un vaste terrain de jeu aux artistes. Ces expulsion ont donc été à l’origine de beaucoup, beaucoup de tags, collages, fresques... qui méritent bien une édition spéciale.
À suivre donc...


En vrac

JPEG - 797.2 ko
JPEG - 882.5 ko
JPEG - 390.5 ko

JPEG - 375.8 ko

Un hommage à la regrettée Anne Sylvestre.

JPEG - 857.3 ko

P.-S.

  • Vous pouvez nous envoyer vos photos des graffitis, affiches ou autres autocollants originaux que vous voyez dans les rues de Dijon et alentours à l’adresse contact[at]dijoncter.info.
  • Des exemplaires papiers d’Errance Urbaine sont toujours disponibles à la Fleur qui pousse à l’intérieur. C’est prix libre, en soutien au grévistes d’hier et de demain.
    Voir photos ici.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Tags - Graffs - Street art

Errance Urbaine #18 - Automne-hiver 2020

L’actualité vue par les rues de Dijon et alentours ces derniers mois. Au programme : du béton, du féminisme, des fachos et des manifs contre la surveillance et l’impunité policière.

Errance Urbaine #17 - Printemps-été 2020

Après plusieurs mois d’absence, la chronique des errances urbaines est de retour. Au programme : mouvement Black lives matter, assassinats politiques, clitoris, rixes aux Grésilles, et toujours de la bétonisation et de la très légitime haine anti-flics.

L’agit-prop de la pandémie

Affiches, autocollants et graffitis du monde entier, une liste d’œuvres d’art et de messages militants qui sont venus redécorer les rues désertes de nos villes en ces temps de crise sanitaire liée au Covid-19. Autant de messages passionnés qui prouvent que, plus que jamais, il n’y aura pas de retour à la normale.