Réflexion

Squid Game fait ressortir le cauchemar capitaliste contemporain

Le thriller de survie de Netflix Squid Game met en lumière les horreurs de l’inégalité et de l’exploitation en Corée du Sud aujourd’hui, déboulonnant le mythe capitaliste selon lequel le travail acharné garantit la prospérité.

Pourquoi le féminisme doit s’emparer de la grossophobie ?

Texte écrit par Aly Thompson, traduit de l’anglais par Daria Marx, publié le 30 juin 2016 sur le site Gras Politique. Ce texte aborde des situations de violences et de discriminations grossophobes dans le milieu de la santé. Il montre la nécessité de prendre en compte la lutte contre la grossophobie dans la lutte féministe pour le droit à la santé pour toustes.

La densité heureuse

Le terme a surgi dans le langage politicien en septembre, suite à un discours de la ministre du logement et à la publication du Rapport Rebsamen. Décryptage et généalogie de la densité heureuse.

Squid Game, les vraies raisons du succès ?

Squid Game est la série la plus vue au monde à l’heure actuelle dans plus de 90 pays différents. Très vite, les médias dominants et les influenceurs GAFAM se sont empressés d’expliquer les raisons de ce « phénomène ». Ce qui n’est pas innocent venant de leur part car les explications de ce succès sont profondes et sociales, et non une histoire de forme et de mode.

LICRA et Anti-pass : toutes et tous apolitiques ! Unité !

La LICRA et certain.es manifestant.es anti-pass sanitaire ont ceci en commun de se dire « apolitique ». Un apolitisme qui cache des positions politiques qu’il vaut mieux dissimuler aux yeux du public si on veut se faire bien voir.

Analyse de Akira : le mouvement politique qui dérange tous les autres

Un groupe d’individu·es s’est déclaré candidat aux élections présidentielles dans une démarche très originale et révolutionnaire. Rapidement, les médias dominants et les influenceurs des réseaux GAFAM se sont moqués et acharnés sur cette simple déclaration.

Covid-19, libertés individuelles et corps social

14 mars 2020. « Le risque n’est pas individuel, mais populationnel », dit un médecin réanimateur. « Populationnel » ? Qu’est-ce qu’il a bien pu vouloir dire ? Du premier confinement au passe sanitaire, retour sur des interrogations liées à la crise sanitaire.

Autodéfense intellectuelle : contre le mépris de Pierre Statius

Dans le journal du Crédit Mutuel (L’Est Républicain) du 1er août, un enseignant chercheur en philosophie politique à l’Université de Franche-Comté, nommé Pierre Statius, a eu l’occasion de cracher sa haine envers nos classes populaires. Pendant une demi-page, ce pseudo-philosophe développe une idéologie bourgeoise et macroniste composée de mensonges grossiers, de sophismes et d’interprétations malhonnêtes. De plus il se permet de traiter les manifestants anti-pass comme des enfants gâtés et idiots.

Triez vos déchets ! Bande de sales pauvres !

Les écologistes divers et variés, ainsi que la pensée bourgeoise en général, adorent faire culpabiliser nos classes populaires sur la pollution, le réchauffement climatique, « la planète », « gaïa »,… Pourtant nous ne décidons de rien, et contrairement à ce que disent ces bourgeois verts, nous ne choisissons pas du tout ce que l’on mange. Si les entreprises agro-alimentaires devenaient totalement transparentes d’un coup, ça engendrerait un soulèvement populaire et spontané, accompagné d’une collectivisation des terres agricoles et des usines.

Les drones reviennent, nous aussi !

Le 20 juillet 2021, le gouvernement a déposé une nouvelle loi sécuritaire qui, entre autres choses, autorisera les drones policiers. Ces mêmes drones qui, par la force de nos efforts collectifs, avaient été rejetés à quatre reprises l’an dernier. Le gouvernement s’empresse de saper nos si précieuses victoires obtenues contre sa surveillance policière.

Passe sanitaire : quelle surveillance redouter ?

Les critiques du passe sanitaire dénoncent unanimement un « danger autoritaire ». Assez justement, la CNIL elle-même présente ce danger comme « le risque d’accoutumance et de banalisation de tels dispositifs attentatoires à la vie privée et de glissement, à l’avenir, et potentiellement pour d’autres considérations, vers une société où de tels contrôles deviendraient la norme et non l’exception ». Prenons un instant pour détailler ce danger et répondre à la question : de quel type de surveillance le passe sanitaire est-il l’expression ?

0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | ... | 380